Poème - Poésie
Pour accéder au site Poèmes d'Amour Poème et Poésie cliquez sur la bannière
Poème d'amour
Poueme: Poème participatif ne se prenant pas au sérieux!
Poèmes d'Amour : Livre à Poème

Note moyenne du site Poème et Poésie : 8.9/10

Poème

 

 

Poésie

Poèmes de votre création ou déclarations d'amour
Emails et urls ne sont pas suivis par les moteurs de recherche.
Nom ou pseudo : *
E-mail : *
URL de votre site web :
Ville : *
Pays : *
Votre note pour ce site : *
Trop de fautes d'orthographe = Poème non validé par l'administrateur *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)

Poèmes

 

 

Poème amour


Afficher les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 921 à 930
Page : 93
Nombre de messages : 1279
 
le 07/12/2008 à 01:54
Chevallier (Kénitra, Maroc)
Note : 10/10

Poème

j'ai révé d'une belle femme
je l'aime trés fort
tant que je ne peux l'oublier
 
le 07/12/2008 à 03:59
Note : 5/10

Syllogisme.


Miroir, miroir qui mire l'intention puérile d'un retour aux idylles.
De l''image de l'enfant à la recherche de ses plus chères sentiments,
D'un adolescent à l'avènement de ces plus hauts contentements.
De l'accompli à l'apogée, reconnaissant, sublimant le moins servile.

Amour dit l'enfant, guerre dit l'adulte à ce jardin fleurissant d'une génération inculte.
Chaos dit l'ourdit, nul ne méritant l'oubli, ni l'argent et moins encore l'asservissement,
Hivers cru, une rhétorique, un substrat, encore deux trois parjures plus qu'interpellants.
Croyants d'un temps d'une terre fertile, d'une moisson sans précédents, sans interpellant.

Ecartelé par le temps, déchirée par la mesure des évènements, brûlé, calciné,oublié permettez!
Soldat d'une armée balbutiée, compulsée, diligente sans aménité, ni recours... énamourant...
De plomb ou de sang, arbitres biens complaisants, une aurore vaudra-t'elle plus que le sang
Vivre de l'imparfait, le futur serait tellement plus légèreté, configuré, sans appels aux curées.

Noyée, cette larme dans ces fleuves, vagabonder dans les pas d'Hestia.
Coupables, terreurs récurrentes, sans armées, victimes, et fi de Chronos,
Coupable, point d'intime fardeau, existences conquissent de ces lambeaux,
Gestation perpétuelle, sans fard, sans nez rouge et bien plus que Pandera.


Denis.
           
le 10/12/2008 à 10:07
Oceane (Château-Thierry, France)
Note : 10/10

Poème

pour ma tata

tata je t'aime de tout mon coeur
tu es quelqu'un de très gentil,
tu comprends tout ce que je te dis.
Tu es une personne sans défaut
tu es parfaite pour moi.
Tu es une tata pleine de joie.
J'ai de la chance de t'avoir connue.
Avec tes 2 chiens trop mimi
je les adore
ils sont trop mimi ces deux là,
même si céléna a peur de moi.
   
le 11/12/2008 à 04:25
Note : 9/10

Poème

Syllogisme.

Miroir, miroir qui mire l'intention puérile d'un retour aux idylles.
De l''image de l'enfant à la recherche de ses plus chères sentiments,
D'un adolescent à l'avènement de ces plus hauts contentements.
De l'accompli à l'apogée, reconnaissant, sublimant le moins servile.

Amour dit l'enfant, guerre dit l'adulte à ce jardin fleurissant d'une génération inculte.
Chaos dit l'ourdit, nul ne méritant l'oubli, ni l'argent et moins encore l'asservissement,
Hivers cru, une rhétorique, un substrat, encore deux trois parjures plus qu'interpellants.
Croyants d'un temps d'une terre fertile, d'une moisson sans précédents, sans interpellant.

Ecartelé par le temps, déchirée par la mesure des évènements, brûlé, calciné,oublié permettez!
Soldat d'une armée balbutiée, compulsée, diligente sans aménité, ni recours... énamourant...
De plomb ou de sang, arbitres biens complaisants, une aurore vaudra-t'elle plus que le sang
Vivre de l'imparfait, le futur serait tellement plus légèreté, configuré, sans appels aux curées.

Noyée, cette larme dans ces fleuves, vagabonder dans les pas d'Hestia.
Coupables, terreurs récurrentes, sans armées, victimes, et fi de Chronos,
Coupable, point d'intime fardeau, existences conquissent de ces lambeaux,
Gestation perpétuelle, sans fard, sans nez rouge et bien plus que Pandera.


Denis.
   
Messages : 921 à 930
Page : 93
Nombre de messages : 1279

poeme d amour, poemes et poesie

_

_