Poème - Poésie
Pour accéder au site Poèmes d'Amour Poème et Poésie cliquez sur la bannière
Poème d'amour
Poueme: Poème participatif ne se prenant pas au sérieux!
Poèmes d'Amour : Livre à Poème

Note moyenne du site Poème et Poésie : 8.7/10

Poème

 

 

Poésie

Poèmes de votre création ou déclarations d'amour
Emails et urls ne sont pas suivis par les moteurs de recherche.
Nom ou pseudo : *
E-mail : *
URL de votre site web :
Ville : *
Pays : *
Votre note pour ce site : *
Trop de fautes d'orthographe = Poème non validé par l'administrateur *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)

Poèmes

 

 

Poème amour


Afficher les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 971 à 980
Page : 98
Nombre de messages : 1279
 
le 31/12/2008 à 23:01
Note : 10/10

Poème

Le verbe aimer
se conjugue
au présent
car au passé
il fait pleurer
et au futur
il fait réver ! Poème :
 
le 01/01/2009 à 03:00
Alex05 (Abidjan, Côte d'Ivoire)
Note : 10/10

Poème

tu es la seule raison pourquoi je vis
car tu es le seul capable de me tenir en vie
le seul remède pour que je me sente mieux
c'est que tu sois a mes cotes pour toujours
etre avec toi est une chance de la vie
et je suis heureuse de l'avoir prise!!!!
 
le 01/01/2009 à 20:22
Note : 7/10

Poème

Il n'y a rien de bon pour toi,
Dans mon coeur ou l'amour est noir,
Ne me regarde pas,
J'ai tant versé de larmes
Je suis devenue esclave,
D'une peur continuelle
Et je te refuse pour ma peine;
Je vois les sentiments à l'envers
Je t'ai créé tant de regrets,
Et je n'en suis pas fière.
Pour cela détruis moi
Tu auras une bonne raison de le faire.
Et rien ne sera plus pareil.
Pour cette perte détruis moi;
Après tout j'ai fais de ton coeur une passoire,
C'est une injustice dérisoire,
Je me sens tant horrifiée,
Que mes membres en sont pétrifiés
Pour cela détruis moi,
Je n'aurai plus qu'à fermer les yeux.
Pour le mal que j'ai pus te faire,
Je suis vraiment en guerre avec moi-même
C'est une lutte insuportable
Et je ne retrouve pas ma place.
L'amour n'est que misère;
J'ai aimé et detesté en enfer;
Pour tout cela détruis moi,
Tu vaincras ta souffrance sur moi.
 
le 02/01/2009 à 10:21
Claudec (France)
Note : 7/10

Poème
Bonne année !

Année neuve je viens, telle que je vous plus
Et vous, pour m'accueillir, me fêtez tant et plus.
Mais comptez les absents ! tous ceux qui ne sont plus !
Chaque an mange sa part ; l'an passé un peu plus
Que ses frères aînés qui moururent repus.

Toujours en mes débuts je vous fais bonne mine.
Et toujours vous croyez ma chanson pateline.
Fini les mauvais jours, la misère, la famine !
Oui je vous le promets ; un monde assagi où le bonheur domine,
Des temps toujours plus beaux et que rien ne termine.

Mais vous déchanterez, j'égrènerai les mois.
Vous vieillirez d'un an, comme les autres fois,
Me le reprocherez, dans votre désarroi...
Le temps arrange tout ... Conservez votre foi !

Je sais qu'à l'an prochain vous ferez même fête,
Je n'en suis pas jaloux, chaque année se répète.
Brillant de tous mes feux, ma jeunesse éternelle
Le proclame avec vous :

L'an passé est bien mort. Vive l'année nouvelle !

Claudec ©2008


Pourquoi une note tempérée (7/10) Le site est d'un intérêt et d'une richesse incontestables, mais le fond nuit à sa lisibilité (Trop foncé et "brouillé" pour ma vue, qui est pourtant encore bonne). Cordialement

Poème :
 
le 07/01/2009 à 20:03
Note : 8/10

Poème

Je ne sais plus où je vais
Tant que je ne suis pas à tes côtés
Avec toi l'amour n'est plus un mot
Mais un sentiment qui est si beau

Tu es arrivé dans ma vie avec tant de clarté
Que je ne peux pas t'oublier
J'espère que tu pourras m'aimer
Mais si ma vie est écrite ainsi je ne peux la changer

Ca ne sert à rien de pleurer pour quelque chose qui n'arrivera jamais
Je serai là à tes côtés pour te consoler
Mais il faut que tu saches quelque chose ma fleur
Mes veines forment une partie de mon corps qui t'appartient ,mon coeur

Voilà mon poème
 
le 08/01/2009 à 05:02
Note : 10/10

Poème :

Des milliards de gens sur terre
Des planètes et des océans,
Parmi tout cela je t ai cherchée
Sans savoir ou, et qui tu étais
Pas la peine de chercher ailleurs
C est vers toi qu ira battre mon c ur
De toi viendront « mes « jours meilleurs
Toi qui par amour à oublie
Tes peurs et tes malheurs
Tu as même oublié d'exister
Pour mieux m apprivoiser
De mon c ur si sauvage
Tu n as retenu qu une image
Il ne voulait simplement qu être aimé
Toi seule as su deviner tout l amour
Qui s y était cache sans vouloir le montrer
Par peur ou par pudeur
qu importe
il refuse d être aimé
Avec d infinies patiences,
tu as réussi à le libérer de ce lourd passé
Ma princesse, ma douce aimée, merci d exister
Et d avoir laisser mon c ur te trouver
       
le 09/01/2009 à 19:47
Note : -/10

Poème


Tue-moi, splendide et sombre amour,
si tu vois dans mon âme s égarer l espérance,
si le cri de douleur en moi se lasse,
comme dans mes mains succombe cette fleur.

Dans l abîme de mon c ur
tu trouvas un espace digne de ton attente,
en vain de ton ciel tu m éloignas
laissant en flammes ma désolation.

Contemple la misère, la richesse
de qui connaît toute ta joie.
Contemple mon hypnotique tristesse.

Ô toi qui me fis don de l harmonie !
Je crois sans espérance en ta promesse.
Amour contemple-moi, dans tes bras, prisonnière
   
Messages : 971 à 980
Page : 98
Nombre de messages : 1279

poeme d amour, poemes et poesie

_

_