Poème d'amour aymara

Jamuqamax lliphulliphunkiwa

Wali munat chapar aruxawa

Jank'acht'asima, pichsusiniwa

Qhip qhipa aruxawa “munasipunsmawa”!

Pause animation La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr
Traduit en aymara par Jaqi Aru team
  • Copier le poème
  • Imprimer le poème
Version originale
Poème Français
Jamuqamax lliphulliphunkiwa  Wali munat chapar aruxawa  Jank'acht'asima, pichsusiniwa  Qhip qhipa aruxawa “munasipunsmawa”!

Pour toutes les femmes aymaras

L'aymara (aimara), est une langue amérindienne de Bolivie, Argentine, Pérou, Chili. Mon petit poème d'amour en langue aymara, pourra être compris par environ deux millions de locuteurs.

Les aymaras

L'aymara était la langue officielle des Incas, le quechua n'étant que leur langue véhiculaire. Aujourd'hui c'est une langue vernaculaire qui a un statut officielle en Bolivie et au Pérou. L'aymara qui a sans doute des liens génétiques avec le quecha, a vu son domaine diminuer au bénéfice de ce dernier. En Bolivie on compte 37 langues officielles. Les 2 millions d'amérindiens qui parlent l'aymara langue agglutinante, sont essentiellement sur le territoire bolivien. La civilisation aymara est l'une des plus ancienne d'Amérique du Sud. Elle atteignit son apogée à l'époque de Tiahuanaco puis déclinat sous les jougs inca et espagnol. Pêcheurs (notamment sur le lac Titicaca), éleveurs, agriculteurs, ils pratiquent également le tissage, la vannerie, la poterie, la tannerie et le travail des métaux. L'organisation de leur communauté, en général endogame et patrilinéaire, repose sur le partage de territoires soumis à l'autorité d'un chef, et une répartition en deux sections: "haut" et "bas".
Langue des Incas
Poème quechua
Poèmes - Poèmes d'Amérique