Poème d'amour q'anjob'al

Ch'en Nen

Echel yul ch'en nen

lajan axka jun hin watx q'anej

Asan lim, chi lajwiajoq

¡Junel xanej oqwal "chach wochej"!

Traduit en q'anjob'al par Maya Q'anjob'al
Poème d'amour q'anjob'al

Une autre version

Ch'en Nen

A wal hechel yul ch'en nen

Aton wal jun akaw watx' chi q'anej

Palta K'ol hep, tol chi k'ayajoq

¡Aton wal jun hinlajub'al "chach wochej"!

Traduction & audio q'anjob'al par Marco Antonio
Lecture audio
Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue q'anjob'al

Le q'anjob'al (santa eulalia kanjobal, qanjobal, conob, eastern qanjobal, eastern kanjobal, k’anjobal, kanhobal, kanjobal), tout comme le chuj, le jacaltec, l'akatec et le tojolobal, appartient au groupe Q'anjob'al des langues mayas.

Cette langue bien vivante est parlée, au Mexique et surtout au Guatemala dans le Huehuetenango (Santa CrúzBarillas, San Pedro Soloma, San Juan Ixcoy, Santa Eulalia), par un total d'environ 150 000 personnes.

C'est l'une des vingt et une langues que reconnaît le gouvernement guatémaltèque, on l'enseigne au même titre que l'espagnol. Les principales villes où l'on parle cette langue au Guatemala sont: Santa Eulalia, Santa Cruz Barillas, San Miguel Acatán, San Pedro Soloma, San Rafael La Independencia.

Aujourd'hui on écrit le q'anjob'al avec un alphabet latin modifié, et une normalisation de la langue pour en faire une langue écrite.

Les Q'anjob'al

Il y a bien longtemps, les populations Q'anjob'al ont migré des basses terres du Chiapas, au Mexique vers les Hauts plateaux du Guatemala. L'histoire raconte avec certains noms leur installation, par exemple: Santa Eulalia, "Pai Konob" en langue q'anjob'al, signifie "ancienne ville".

L'arrivée des Espagnols à bien sûr transformé leur culture qu'ils tentent de garder .... culture, faite de cérémonies pour célébrer l'osmose entre les choses.

Autres langue mayas
Maya (époque classique) - Tsotsil
Poème traduit en q'anjob'al (488 langues)