Poème d'amour tectitèque

Te eb'il

Awitzb'alil tuj te eb'il itzb'alil

Aji jun tb'anil mpakab'

B'an tzan stzaj asak'sb'e

¡ aji te nyol "taq'el wanim" !

Traduit en tectitèque par Cesar Hidain Baltazar González
Poème d'amour tectitèque

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue tectitèque

Poème d'amour tectitèque (tectiteco, tektiteko, kʼontiʼl, tujqyol, tectitán mam, qyool, maya-tekiteko, tektiteko, tektitek, teco, teko, tectitec, autonyme : b'a'aj).

Le tectitèque est la langue quiché-maya mam de l'ouest, des Tektitekos, qui vivent à Tectitán, Tacana, San Marcos, Cuilco, dans le département de Huehuetenango au Guatemala.

On trouve aussi une communauté de Tektitekos de l'autre coté de la frontière, qui est toute proche, au Mexique.

Le tectitèque qui est assez proche de la variante de la langue mam de l'ouest. Il est parlé par la plus petite communauté Maya du Guatemala (en nombre), environ 2 000 personnes, et est actuellement considérée comme en danger.

De fait, la conquête espagnole comme toutes les autres langues mayas, a relégué le tektiteko à un usage domestique purement oral.

Malgré tout, il est l'une des 21 langues reconnues par l'académie des langues mayas du Guatemala, et un alphabet a été créé pour l'écrire, dans le but de préserver sa valeur culturelle.

L'alphabet tectitèque: A, g, I, K’, L, M, N, P, Q, Q’, R, S, T, TX, TX’, TZ, TZ’, T’, U, W, X, XH, Y

Au Mexique ils sont à peut près 1 000. Le nombre de locuteurs total de cette langue est estimé à 2 000.

langues du Guatemala

Les Tektitekos

Tectitán est une ville du sud-ouest du département de Huehuetenango, lui-même à l'ouest du Guatemala.

Les Tektitekos à l'origine sont des Mams venu venus s'installer du coté de Tectitán à l'époque de l'empire Zaculeu.

À l'époque hispanique, Tectitán s'appelait Santa María Magdalena Tectitlán, peuplé en majorité par ces descendants de culture Mam venus s'installer dans cette région.

Les Tectitecos sont le plus souvent producteurs de céramiques, vannerie et de vêtements en laine et cotons qu'ils tissent et qui les habillent.

Autres langues Grand Mam
Mam - Ixil - Aguacatèque
Poème traduit en tectitèque (502 langues)