Thai naqsha guyurer,  Ana mai bodi shali nazam han,  Laikin, loko anu naqsha gayib beon,  Ana mai akhiri, “mas tu khosh thamus”
Pause animation  Poème Copyright ©
Poeme shina, traduction Mamtaz Hussain Gohar

Traduction du poème d'amour en shina, la langue darde des Shins du Gilgit-Baltistan, au nord est du Pakistan. L'histoire fait mention de ce peuple dans la région depuis très longtemps. Le ṣinaá est aussi parlé au Cachemire indien. Il y a au total un peu plus de 300.000 locuteurs. C'est en général avec le script arabe de l'ourdou qu'il s'écrit et quelques fois en devanagari.