Poème d'amour waray

Espiho

An emo imahe sa espiho

Ay ako pinaka mabaysay

Nga tula kodi kay dali la iton mawara

Ma ini an orihi.. Higogmaon ko ikaw

Traduit en waray-waray par Connie
Poème d'amour waray

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue waray

Petite traduction de mon poème d'amour en waray-waray, pour un peu plus de trois millions de personnes.

Le waray (alternatives : winaray, binisaya, samarenyo, waray-waray, leyteño, leytean, samar-leyte, samaran, samareño, haray, northern samar, samaron), est une langue bisaya des Philippines. On la parle dans les régions de Samar, Biliran et Leyte.

On ne connaît pas l'origine du mot waray qui signife "rien", et qui désigne à la fois la langue et les gens de Leyte et Samar.

La langue Waray, comporte des variantes lexicales et phonologique, suivant, les provinces où elle est parlée. Citons les dialectes : Waray (qui est le standard : parlé au nord de Leyte), estehanon (Samar oriental), nortehanon (nord de Samar), westehanon (ouest de Samar), Baybayon (à Babay ... qui est différent).

Bien avant la colonisation espagnole, les Waray avaient un système culturel développé, avec des croyances, et une organisation sociale élaborée, avec bien sûr leur langue, et écriture.

Le waray-waray est une langue qui compte un nombre important de locuteurs, c'est une langue riche et active, avec des journaux, de la poésie et de nombreuses publications. Des comités pour cultiver et enrichir la langue Waray, ont été créé. Des anthologies de poèmes Waray ont été publiées.

Les susumatons (de sumat = raconter), sont des histoires en vers, qui peuvent être des mythes, des légendes, des fables, des contes de fées, et que l'on chante.

Samar, les Philippines et elle

Les traces de l'existence humaine aux Philippines, remontent à la préhistoire, et du coté de Samar on trouve des traces de chasseurs-cueilleurs, jusqu'au XIIIe siècle.

Les chercheurs s'accordent pour dire que les premiers Visayans étaient des Negritos (peau foncée, cheveux bouclés, souche négroïde), et des Austronésiens (des émigrés Malais, d'origine du sud de la Chine venus il y a 4 000 à 7 000 ans, qui se sont installés en Asie du sud-est, et même jusqu'en Nouvelle-Zélande, Madagascar).

Le chroniqueur de Magellan raconte les premiers contacts avec les Européens, avec les offrandes de nourriture (rituel d'accueil), avec l'échange de sang (sandugo). Ces gestes d'accueil et d'amitiés, cachaient bien sûr, le but des Espagnols, qui était de trouver des épices.

Après la mort de Magellan, c'est à Leyte que débarquera Villalobos, envoyé par l'Espagne. C'est lui qui donnera, en l'honneur du roi d'Espagne, le nom de Philippines, à l'ensemble de ces îles.

Une légende : Il y a longtemps, l'univers était divisé en deux mondes. Chacun était gouverné par un géant. Amihan gouvernait la terre du nord-est et Habagat prit en charge celle du sud-ouest. La nourriture est devenue si rare dans la terre d’Amihan que ses enfants et ses proches sont allés vers le sud pour pêcher dans le royaume de Habagat. Habagat en a été offensé et dans sa colère, il a défié Amihan dans une bataille en mer. Les deux géants et leurs forces se sont battus au milieu de la mer, entre leurs domaines. Ils ont détruit les navires les uns des autres, mais ils étaient trop énormes pour s’enfoncer complètement dans les profondeurs de l'océan. Avec le temps, ces navires se sont transformés en deux masses de terres qui sont finalement devenues les îles de Samar et de Leyte (Sugbo et Zafra 1994).

Samar est une grande île des Philippines, toujours sauvage est assez pauvre. Elle à tous les atouts, avec ses paysages paradisiaques, pour devenir une destination touristique de premier ordre.

Touristique ... elle a 70 ans mais se souvient de ce jeune touriste il y a 50 ans. Elle s'en souvient parfaitement. Elle se rappelle du moindre détail et de cette foudre, qui s'est abattue sur elle, le jour ou son regard a croisé le sien. Elle n'a rien su lui dire, et lui, qui semblait pris dans ses pensées, n'a juste fait que la traverser d'un regard.

Langues bisayas
Aklanon - Cebuano - Davawenyo - Ilonggo - Surigaonon
Poème traduit en waray (482 langues)