Texte Poétique

Les Mots évaporés

 

Les choses commencent bien mal…. mes mots s'évaporent... moi qui voulais t'écrire...

 

Oh, ça n'est pas à toi-même, mais d'avantage à ton image… à ma moitié dans une glace !

 

La femme aimée est le reflet d'un bien curieux miroir...

Qui l'affuble d'un visage et des cheveux d'un ange…

D'une poitrine rassurante, et d'un sexe mystérieux tout rempli d'intérieurs !

 

Plus que d'autres, j'ai besoin d'être aimé

Et je sais maintenant qu'il me faut pour cela me construire la plus jolie photographie..

 

Les mots nous font... et je n'ai pas encore trouvé les tournures les plus belles...

 

En fait cela n'est pas tout à fait vrai... par le passé, j'en ai rencontrées de magnifiques...

Mais il y avait dans ces superbes reflets... tellement d'éblouissements

Que leur soleil, me laisse encore sur la peau les traces de profondes brûlures.

 

Je dois me fabriquer dans une toute autre langue...

Composer avec ce passé qui est là... un verbe aimer qu'aucun futur ne pourra altérer !

 

Je veux être brillant, éclairé par une beauté " filtrante "...

 

Certaines femmes et tu en es, savent faire de l'ombre aux brûlures en ôtant les uv.

 

Mets tout de même de la crème sur ma peau, seulement par précaution

Comme pour me rassurer, et m'aider à trouver cette construction d'expressions que je cherche...

J'ai trop besoin de tes armes de fille... de tous tes laits corporels !

 

Son cas est compliqué, désespéré diraient certaines

Mais moi je sais toute ta magie à faire luire l'être adoré

A protéger comme un diamant, celui qui te fera naître en t'écrivant sur du papier !..

 

Toi tu me protègeras en te disant en me disant :

" Celle qui touchera un seul de ses tendres cheveux, celle là j'aurai sa peau, je la noierai dans mon parfum ! "

 

Ce ne sont pas des mots pour des mots...

Ce n'est pas non plus un maternage

Enfin peut être si... j'ai honte... mais je suis comme ça !...

Je suis hypersensible aux filles...

 

Pour que tu m'aimes, je vais devoir te travailler encore un peu...

Beaucoup même pour faire pleuvoir comme dans un arc en ciel les mots évaporés...

Mais j'en ai maintenant quelques indices...

Que celle qui le sent... m'écrive!

Texte poétique copyright © Bellon Poète "Les Mots Evaporés"

Animation Poétique Les Mots évaporés
Traduction Portugais

Poèmes et poésie, Les mots èvaporès poeme d amour, poemes et poesie

Poèmes d'amour du recueil

Rendez vous des fans sur Facebook