Poème d'amour sifflé

Mon poème dans sa version originale sifflé par Julien Meyer
Linguiste et bioacousticien (CNRS) Fascinante parole sifflée!

La version occitane sifflée

Variation en langue sifflée d'Aas depuis la version occitane!
Interprétation réalisée par Laurent Disnard, membre du "Siular d'Aas".
Merci à Philippe Biu, qui dispense un enseignement de langage sifflé
dans le cadre de son cours d'occitan à l'université de Pau.
Pau a la seule université d'Europe où l'on enseigne la langue sifflée.
Version originale
Poème la glace

Sifflons

Voiçi très certainement le 1er poème d'amour au monde à être sifflé!... dans sa version originale et occitane. Même si à l'origine mon poème est visuel, je me suis dit que le chemin pris avec toutes ses traductions pouvait l'emmener vers des contrées encore plus lointaines... alors pourquoi, ne pas le siffler! Bien entendu, je ne savais pas si le(a) "traduire" dans une langue sifflée serait possible... aujourd'hui je me rends compte que ça l'était!

Dans les Alpes ou bien les Pyrénées, l'écho des montagnes a la vertu des reflets du miroir, et que les mots soient portés puis renvoyés par des ondes lumineuses ou sonores, sa silhouette apparaît.

Peut-être encore plus que pour les autres interprétations, j'aimerais que les quatre petits vers à l'origine de tout cela, ne passent pas au second plan, car ce sont bien eux, nés du plus vieux des sentiments, qui sont à la génèse de toutes ces traductions.

Langue sifflée

On a dès l'antiquité des preuves concernant la langue sifflée (Hérodote). Les hommes ont en fait de tous temps utilisé le sifflement pour communiquer quand il devenait évident du fait de l'environnement (montagnes, forêts), car siffler permet de communiquer sur des distances plus grandes qu'en criant les mots. On trouve encore des endroits dans le monde où l'on peut rencontrer des siffleurs, des endroits où l'on tente de préserver cette richesse. Les plus près de nous sont dans les Pyrénées à Aas, où on l'enseigne même dans les écoles, dans les Canaries sur l'île de la Gomera où on l'appelle le silbo, en Grèce sur l'île d'Eubée à Antia, en Turquie. En fait les langues sifflées sont pratiquées un peu partout: Amazonie, Papouasie, Sibérie, Chine, Atlas etc.. Si à Aas l'on fait revivre cette langue, il est à noter que cela s'appuie sur les enregistrements que l'on possédait, ajoutés des procédures apprises à la Gomera.

"Les limites de la langue sifflée sont les énoncés trop incongrus. En effet il n'est pas possible de siffler tous les phonèmes de la langue parlée. Un même phonème sifflé peut représenter plusieurs phonèmes de la langue parlée (surtout les consonnes) engendrant des homonymies préjudiciables à la compréhension. C'est donc le contexte qui éclaire le sens des mots. Si ce contexte n'est pas logique, le destinataire risque d'être trop dérouté pour bien comprendre le message. Ainsi il sera très difficile voire impossible de comprendre une phrase du type : "J'ai deux harengs verts qui nagent dans mon évier". En revanche "J'ai pêché ce matin deux truites dans le gave, je les ai mangées accompagnées d'un verre de Jurançon avec Pierre" est une phrase aisément compréhensible." (Philippe Biu)

La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr