Poèmes d'amour

Traduction | Langues d'ex Union Soviétique

Votre amoureuse vient de l'est, voiçi mon poème d'amour traduit dans les langues des républiques de l'ex Union Soviétique.

La plus part utilisent des alphabets cyrilliques.. un petit faible, un pincement romantique pour le tatar et le tchétchène!

 

Version originale française
Poème d'amour français

 

Des traductions pour des poèmes d'amour dans des langues de l'ex Union Soviétique (URSS)!

Audio de chanteur pour le tatar! Audios, de vraies voix: bachkir, géorgien, letton, russe, ukrainien!

 

Concernant l'histoire des pays de l'ex Union Soviétique en Asie centrale, elle aura été bien mouvementée et ce depuis l'antiquité. Scythes et Sarmates poussés par les Indo-Européens, peuplent le Tarim et l'Altai. Puis à l'ère chrétienne prévaut un mouvement inverse, d'est en ouest, qui mène les Huns et les Avars jusqu'en Hongrie, et les Khazars sur les bords de la Caspienne. Pendant des siècles, les hordes nomades turques ou mongoles, franchissent les unes après les autres, les passes du Tarbagatai et de l'Alataou, abandonnant la steppe orientale pour les steppes de l'Ouest plus fertiles. Sous les Samanides s'épanouit en Transoxiane et au Kharezm la brillante civilisation iranienne (Samarkand). La région où s'établissent les Ouigours, se turquifie à partir du 9eme s.. Avec le renversement des Samanides, s'effondre le rempart que le monde iranien avait constitué contre la pression des steppes. Le processus de turquisation ethnique et linguistique s'accélère. Il ne reste plus dans la région qu'un peuple de langue iranienne: les Tadjiks. Au 13eme s. la conquête mongole des Gengiskhanides inclue toute cette partie du monde dans un vaste empire. Lors du partage de l'empire mongol, le nord du Kharezm et le Syr-Daria sont réunis à la Horde d'Or, tandis que le Khiva et le reste de l'Asie centrale reviennent aux Djaghataides. L'empire turc prolonge la tradition mongole: un khan règne officiellement sur la Transoxiane. Ainsi s'opère une symbiose politique et culturelle entre les populations turques locales et les conquérants mongols. L'instauration des Chaybanides - à qui les Ouzbeks doivent leur fortune - dans les steppes de l'actuel Kazakhstan, puis en Transoxiane et au Kharezm, en est l'illustration. A la fin du 17eme, les Mongols occidentaux (Oirats ou Kalmouks ou Eleuthes) dominent l'empire dzoungar et établissent leur protectorat sur la Kachgarie. Dans les luttes qui les opposent aux Kalmouks, les Kazakhs font appel aux russes et aux chinois qui conquièrent la Kachgarie. Les russes poursuivent leur expansion arrachant aux chinois l'Ili, Tachkent et Samarkand. L'occupation du pays turkmène est achevée en 1885. Après la révolution russe, des républiques soviétiques sont instaurées, puis réorganisées en 1925 sur les bases ethniques: ainsi naissent les républiques du Kazakhstan, d'Ouzbékistan, du Tadjikistan, du Kirghizistan et du Turkménistan.

Si vous avez des contacts pour une nouvelle traduction, ecrivez moi.

Poemes d amour copyright © Bibliothèque Nationale.

Langue d'ex union sovietique, tatar, russe et tchetchene