Poésie

Traduction | Langues d'Orient

Petite poésie française style haiku traduite dans des langues du Proche et Moyen-Orient.

Appréciez ces merveilleux alphabets! J'adore le tifinagh, pour le tachelhit et le tamazight!

 

Version originale française
Poème d'amour français

 

Traductions: Petites poésies d'amour dans des langues du Proche et Moyen-Orient (déclarez votre flamme)

Vraies voix audio: arabe, farsi, turc!

 

Concernant l'histoire de l'Orient: L'Orient connait le début de l'agriculture et de l'élevage, et les plus anciens villages (-8000). Le début de l'écriture dans les villes permet de distinguer des cultures régionales dont l'apparition est échelonnée dans le temps: cultures summérienne, élamite et égyptienne (seconde moitié du 4eme millénaire; iranienne, syromésopotamienne et anatolienne (3eme millénaire), illustré par les pyramides d'Egypte et les tombes royales d'Our. Vers -2000 c'est le déclin des états et l'époque des migrations comme celle des amorrites du Nil au golfe Persique. L'empire égyptien et Babylone constituent l'apogée du bronze moyen. Le déclin qui suit favorise la migration des Hourites, Hyksos qui vont fonder des états. A lépoque du bronze récent jusqu'à -1300, malgré les rivalités (Egypte, Babylone, Mitanni, Assyrie, Hittites) les échanges se développent. La culture égyptienne malgré sa supériorité esthétique ne se répand que dans une partie du couloir syrien. Mais alors que les hiéroglyphes ne sont employés que par les égyptiens, l'écriture cunéiforme, qui transcrit (sumérien et akkadien) de la basse mésopotamie, s'enseigne dans les écoles de scribes de tous les royaumes: l'akkadien est la langue de la diplomatie et sa connaissance ouvre l'accès à l'incomparable trésor de la divination, de la magie et de la littérature suméro-akkadiennes. Lors que les grands états déclinent, les envahisseurs (Peuples de la mer, Araméens) leur portent des coups terribles: le royaume des Hittites disparait. Seules les cités des Phéniciens poursuivent leur essor. A 1er millénaire l'un après l'autre, de grands états tentent de dominer tout l'Orient et constituent des empires de plus en plus vastes: assyrien, néobabylonien, perse achéménide. Les souverains multiplient les vastes édifices, les rois assyriens constituent des collections de tablettes. Mais les déportations réalisées par les conquérants ruinent les cultures régionales de l'Asie occidentale. La culture suméro-akkadienne entre en déclin: les scribes se contentent de recopier les textes anciens, l'araméen écrit en signes alphabétiques remplace l'akkadien, lié à l'écriture cunéiforme. Sous les Achéménides, on cesse de réparer les temples de la Babylonie ou le culte commence à tomber en désuétude. La culture égyptienne est frappée elle aussi de sclérose. Seuls gardent une vitalité les peuples du couloir syrien: Phéniciens, créateurs de l'alphabet, Israélites qui inaugurent la monolatrie puis en -700 le monothéisme. L'atonie clturelle de presque tout l'Orient dans un empire trop vaste explique la rapidité de la conquête d'Alexandre (-330) qui se substitue au roi perse et diffuse la culture héllénistique, ce qui libère les réactions indigènes qui restent attachés à leurs traditions. Cela provoquera sous ses successeurs, achevé par Rome, la destruction de ce nouvel empire. Sous Rome avec la chrétienté sont remis à l'honneur les parlers sémitiques (syriaque, chaldéen et égyptien (copte)). L'abandon de l'écriture cunéiforme et des hiéroglyphes ne laisse survivre des textes des grandes cultures orientales que ce qui avait été assilmilé à l'époque hellénistique. Et jusqu'à Champollion il ne restera de l'Orient qui avait éclairé l'ancien monde, que les reflets conservés par la Bible.

Si vous avez des contacts pour une nouvelle traduction, ecrivez moi.

Poemes d amour copyright © Bibliothèque Nationale.

Traduction langues d'orient