Poème d'amour solresol





-



""

Traduction solresol (corrections et remerciements à Shido Morozof)
Le livre de François Sudre et un Traducteur Solresol (Sidosi)
Poème d'amour solresol

La redomifa

Remi sollafasol dosoldolâ la redomifa

Faremi redo lafala solsidôla dofasôlmi-fasi

Mimidomi domi solsol fasimila dofa solfasoldo

Dofa faremi redo "dore milasi domi" misilâla

En alphabet latin retranscrivant les notes de musique

 

    

    -

     

   "  " 

Avec le script sténographique de Vincent Gajewski
Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le solresol et François Sudre

J'ai découvert le solresol grâce aux langues sifflées, puisqu'il comporte une base musicale écrite alors que siffler une langue en est une représentation musicale.

"Traduire" mon petit poème d'amour dans cette nouvelle variété linguistique me semblait alors une évidence.

Le solresol peut sans conteste lui aussi être sifflé, et dans sa construction François Sudre lui a donné semble-t-il une dimension universelle encore plus large que celle voulue par toutes les autres langues construites.

C'est le Français François Sudre, un Albigeois, qui invente cette langue ou plutôt cette variété linguistique qui sera lancée après les guerres napoléoniennes.

Il en a l'idée dès 1817. L'objectif de François Sudre qui est musicien et inventeur est de créer une langue qui puisse être universelle. Il appelle donc cette langue: Langue musicale universelle. C'est après sa mort que sa langue prendra le nom de solresol.

Dans le livre de Sudre, intitulé "Langue musicale universelle", publié en 1866, il est noté en entête qu'avec son travail approuvé par l'Institut de France, les aveugles, les sourds, les muets et tous les différents peuples de la terre, après seulement trois mois d'études pourront se comprendre réciproquement, car cette langue est à la fois parlée, écrite, occulte et muette.

Cette langue est formée des sept signes de la musique dont l'universalité ne peut être mise en doute, et il n'est pas nécessaire d'être musicien pour l'apprendre.

Elle est parlée lorsqu'on prononce les notes: do, re, mi, fa, sol, la, si. Elle est écrite lorsque ces mêmes notes sont tracées sur le papier comme ci-après       .

Elle est muette, lorsque les notes sont indiquées sur les doigts que l'on montre. Elle est occulte quand le sourd-muet, par une légère pression les fait reconnaître à l'aveugle avec lequel il veut se mettre en rapport.

Le solresol ne peut-être considéré comme une langue naturelle, dans le sens que ce n'est pas une langue que l'on peut vraiment parler, par contre on peut, l'écrire, la signer et la siffler, et il est intéressant de constater que les les langues sifflées par les humains reposent sur des langues naturelles, français (Aas), espagnol (silbo), etc.

Le solresol tient plus du morse et d'un système de cryptage du français que d'autre chose.

Poème traduit en solresol (491 idiomes)