Poème d'amour arabe

مرآة

صورتك في المرآة

أجمل قصائد شعري

أسرعي ستختفي

إنها آخر مرة أقول فيها أحبك

Traduit en arabe par ﻪﻳﻓﺻ & Medjri
Lecture audio Naziha Maroc
إنها آخر مرة أقول فيها أحبك أسرعي ستختفي أجمل قصائد شعري صورتك في المرآة

Translittération du poème

Swrtk fy almraة

أjml qsayd sh‘ry

أsr‘y stkhtfy

Anha akhr mrة أqwl fyha أhbk

Recueil de poésie
Version originale
Poème la glace

Femme et langue arabe

Un poème d'amour arabe (قصيدة حب) traduit comme un "je t'aime"! Une traduction aux charmes de l'Orient et des Mille et une Nuits. Verrai-je un jour les contours de ton doux visage montrer le bout de son nez. J'aime les airs de ton pays, cette musique est délicieuse. Il y a Oum Kalthoum et tant d'autres.

Al arabīya (العربية) est la langue de 300 millions d'arabophones, essentiellement en péninsule arabique et au nord de l'Afrique. Eux seuls comprendront mon poème en arabe!

L'arabe est une langue sémitique du groupe méridionale, qui compte de nombreuses variétés dialectales pas forcément toutes inter-compréhensibles, c'est la langue officielle de près de 28 états. L'arabe est dans l'antiquité l'instrument d'expression des nomades qui vont de l'Arabie orientale à la mer rouge.

On dispose de milliers d'inscriptions monumentales, de milliers de textes d'archives incisés sur des bâtonnets de bois, de milliers de textes gravés par les caravaniers sur les rochers qui bordent les pistes du désert. Les langues utilisées dans ces inscriptions sont diverses, mais toutes apparentées. On trouve parmi elles, l'une qui se caractérise notamment par l'article al-, et qui est certainement l'ancêtre de la langue arabe: on l'appelle vieil arabe.

Les plus anciens textes arabes (en langue et écriture arabes, avec les règles orthographiques de l'arabe) ne sont pas antérieurs à 500 après JC. Tous ceux qui sont datés proviennent de Syrie, en milieu chrétien. Le plus ancien (512) vient du linteau d'une église près d'Alep. Un autre daté de (528-529) a été gravé par un militaire au service du roi arabe chrétien Al-Harith. Un troisème (568) comme le premier provient du linteau d'une église. On peut en déduire que la plus ancienne tentative de codifier l'arabe, s'est faite en milieu chrétien, avec l'objectif d'évangéliser les Arabes de la steppe et du désert.

Le terme "Arabe" pour désigner une population apparaît pour la première fois en -853 dans une chronique assyrienne. Dans les siècles qui suivent, cette appelation se répand dans de nombreuses langues du Proche-Orient: hébreu, sudarabique, grec et latin. Ce n'est qu'au début du 3eme siècle après JC qu'est utilisé le mot arabe au Yémen par des populations autochtones pour se désigner elles-mêmes. Un siècle plus tard (328), en Syrie, Imru al-Qays, fils d'Amr se proclame "roi de tous les Arabes".

Littérature arabe

Les plus anciens textes littéraires reconnus datent du 8eme s, les rawiya (logographes irakiens) y content l'histoire de multiples figures de poètes plus ou moins légendaires. Le poète lié à sa tribu, en célèbre les exploits ou en déplore les revers. La poésie archaïque est une poésie de panégyristes et une poésie païenne. A l'âge classique (9eme s), le poète va prendre l'aspect qu'il conservera pendant 1 millénaire, celui d'un être déchiré entre ses devoirs de courtisan et ses désirs d'expression personnelle, qui inspireront les rhazal de Bachchar, Abu Nuwas et Abu al-Atahiya.

Entre le 12-18eme la littérature en prose souffre de l'emploi systématique de la clausule rimée. Malgré Les tentatives d'Ibn Sana al-Mulk avec le muwackchah pour trouver une nouvelle expression strophique, le monde arabe ne produit plus que des écrivains distingués, obsédés par la recherche du style.

Face à cette écriture, qui n'a plus d'autre sujet qu'elle même, l'âme populaire cherche une expression dans les récits romanesques, ou dans les aventures merveilleuses des Mille et une Nuits, dont la langue de semi-lettré se fait l'écho, mais avec un art consommé de la saveur et de la simplicité du parler quotidien. A l'époque contemporaine des écrivains dépeignent la condition humaine, ce sont par exemple Abd al-Rahman al-Charqawi, Nadjib Mahfuz et Yusuf al-Siba.

La langue arabe utilise un système d'écriture qui va de droite à gauche, et utilise la hamza (coup de glotte), Ce système à été repris pour écrire nombre d'autres langues (ourdou, perse, pashto etc..).

La Glace © Copyright & Contact: Richard Bellon http://pouemes.free.fr
Poème traduit en 434 langues: ici en arabe