Poème d'amour kurmandji

Mirêkê

Şewqdana te ya mirêkê

Ev helbesta min ya heri xweşe

Zu bike lewra ez wenda dibim

Ev peyva mini dawi ye “ji te hez dikim !”

Traduit en kurmandji (kurmancî) par Bîlal Nêribij
Poème d'amour kurmandji

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le kurmandji

Traduction du poème d'amour en langue kurmandji (autres noms et dialectes : kermancî, ashiti, êzdîkî, northern kurdish, ezdiki, kurdish, kurmanjî, kurdmancî, kurdish kurmanji, kurdiya jorîn, surchi, hekari, kurmancî, boti, kordi, bayezidi, shikakî, shemdinani, silivî, kirmanciya jori, akre, barwari jor, botani, marashi, kurmanji, khorassani kurmanji, mihemedî, sheikhan, gulli, kirmancî, zakho, eastern kurmanji, bahdini, amadiye, khorasani, kurdî, badinani, behdini, khorasani kurmanji).

Cette langue kurde (kurdî) de la branche iranienne du nord-ouest des langues iraniennes occidentales, est parlée au nord du Kurdistan par 80% des Kurdes, c'est la plus importante! On compte 20 millions de locuteurs à travers la Turquie, la Syrie, l'Iran et l'Irak. Je leur offre ce poème kurde!

Le kurmandji comme de très nombreuses langues du reste du monde est avant tout une langue parlée, et bien peu de ses locuteurs savent l'écrire. Le kurmanji quand il est écrit, l'est dans un alphabet latin créé par Djeladet beg.

Le kurmancî, le dialecte du Nord, est l'un des deux dialecte de la langue kurde, l'autre étant le soranî qui est le dialecte du Sud ... Ces deux dialectes comprenant une mosaïque de sous dialectes ou parlers locaux.

Les gouvernements turc, iranien, irakien et syrien ne lui ayant pas donné un statut officiel, le kurmancî est essentiellement parlé, et parlé par des locuteurs analphabète de leur propre langue, même s'ils ne le sont pas en turc, farsi ou arabe, puisqu'il n'y a pas d'enseignement en kurmandji. Il n'y a que dans l'enclave arménienne que l'on trouve quelques personnes instruites dans cette langue à l'époque soviétique.

Le kurde

La langue kurde est une langue iranienne. Il en existe trois groupes dialectaux principaux, celui du nord (kurmandji, zazaki), celui du centre (sorani), et celui du sud. Dès la fin 1700 les missionnaires publieront grammaire et vocabulaire kurde. Les 1ères véritables études linguistiques ne commenceront qu'au XXe siècle (MacKenzie).

C'est au nord que dans les années 1900 se développera une littérature. Comme le proto-kurde, les dialectes du nord ont conservé l'utilisation de deux genres (masculin et féminin), au sud ils ont été abandonnés.

Autres langues kurdes
Poème sorani - Poème zazaki
Poème traduit en kurmandji (491 langues)