Poème d'amour marocain

مْراية

صورتك فالمراية

اجمل قصايدي

سربي قرايها قبل ما تمشي

راها آخر مرة كنقول فيها كنبغيك

Traduit en marocain & voix خاتم نعيمة
Lecture audio Naima (de Salé)
Poème d'amour marocain

Une translitteration

Mْrayh

Swrtk falmrayh

Ajml qsaydy

Srby qrayha qbl ma tmshy

Raha akhr mrh knqwl fyha knbghyk

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le marocain

La version de mon poème d'amour en arabe marocain, darija de Rabat (دارجة). Au royaume du Maroc, ce dialecte maghrébin est aussi bien compris par les arabophones que par les berbérophones.

On compte au moins deux variantes du marocain (autonyme : darija, الدار), celle des villes, et celle des bédouins, qui incorpore des mots berbères. Avec près de 35 millions d'habitants pour le comprendre, ce dialecte de l'arabe reste incontournable.

Le Maroc antique

Le Maroc commence à rentrer dans l'histoire au moment où les Phéniciens y installent leurs comptoirs (Liks (Larache), Tingi (Tanger), Tamuda (Tétouan)). Ces comptoirs seront des relais pour aller échanger l'or de l'intérieur de l'Afrique.

Hannon le Phénicien (-475-450), avec son voyage à la découverte de mouillages pour aller caboter le long des côtes africaines, et qui ira jusqu'au Gabon, confortera cette entrée du Maroc dans l'histoire. Les Phéniciens, en installant depuis Carthage des colonies, diffuseront pendant près de mille ans, non seulement langue et religion, mais aussi une civilisation empreinte du modernisme de l'époque.

Poème traduit en marocain (488 langues)