Poème d'amour syriaque

ܨܘܪܬܟ ܠܡܪܐܐ

ܡܘܫܚܬܐܠܗ ܒܫ ܫܦܝܪܬܐ

ܒܣ, ܩܠܠܐ ܒܕ ܐܙܠܐ,

ܡܕ ܐܝܠܐ "ܟܪܚܡܢܟ" ܚܪܝܬܐ!

Traduit en syriaque par Danny
Poème d'amour syriaque

Une romanisation du poème

Ṣwrtk lmrʾʾ

Mwshḥtʾlh bsh shpyrtʾ

Bs, qllʾ bd ʾzlʾ,

Md ʾylʾ "krḥmnk" ḥrytʾ!

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le syriaque

Le poème d'amour dans sa version syriaque (les noms alternatifs : syriaque ancien, suryaya, syriaque classique, syrian aramaic, suryoyo, syro-aramaic, syriac aramaic, western syriac, eastern syriac, lishana atiga, autonyme : ܣܘܪܝܝܐ, suryāyā, suryoyo).

Trois millions de personnes parlent le syriaque, une langue sémitique occidentale du groupe nord-ouest (levantin), parlée au Proche-Orient, variante de l'araméen D'Edesse, qui s'est développée avec le christianisme au IIe siècle.

Édesse, qui aujourd'hui s'appelle Urfa, une ville du sud-est de la Turquie, a été dans l'ancien temps, un important berceau chrétien.

On dénombre plusieurs dialectes du syriaque; cette version vient du nord de l'Iraq. Le syriaque possède un système d'écriture consonantique dérivé de l'araméen.

Edesse étant l'un des centre de la chrétienté, la bible fut traduite en syriaque, on vit alors apparaître un corpus important d'écritures syriaques chrétiennes, et on l'utilisa de plus en plus comme langue littéraire et liturgique.

Le syriaque fait partie des quatre langues sémites les mieux documentés (arabe, hébreu, akkadien), même si la très grandes majorité des textes sont d'obédience religieuse.

Le texte syriaque le plus ancien connu à ce jour est daté du 1er siècle

On a continué à utiliser de nombreux dialectes syriaque jusqu'au XIème siècle, pour n'en conserver aujourd'hui que deux formes: une forme classique littéraire (est et ouest), et la langue vernaculaire composée elle-même de plusieurs dialectes.

Après avoir été la langue de Syriaques, Assyriens, Chaldéens, Maronites et des chrétiens du Kérala, le syriaque reste une langue liturgique d'importance.

On trouve les premières inscriptions, au début de notre ère. Ces inscriptions montrent bien son lien avec l'ancien araméen.

Dès l'origine, la littérature syriaque, en Mésopotamie, aura été assez riche, qu'elle soit païenne, chrétienne ou juive. L'âge d'or de cette littérature se situe entre le Ve et le IXe siècle, avec plus de 70 auteurs connus ou inconnus, traitant de mathématique, médecine, philosophie, littérature, théologie etc.

Après les conquêtes arabes, bien que relégué à la langue d'une communauté juste tolérée, c'est le syriaque qui diffusera la science grecque vers le monde arabe, puis plus tard en Europe via l'Espagne... mais du fait de cette conquête, petit à petit, s'amorcera son déclin.

Trois scripts sont utilisés pour le syriaque: le 1er appelé estrangelo, date du Ve siècle, ensuite deux scripts qui en découlent, serviront respectivement pour écrire, est et ouest syriaque.

Le script mongol de l'époque de Gengis Khan est un dérivé de celui du syriaque.

A l'origine Syriaque désigne des populations originaires de Mésopotamie, qui vivent en Orient, et sont devenues Chrétiennes.

Sémitique Nord Ouest
Poème akkadien - Poème araméen
Poème traduit en syriaque (488 langues)