Poème d'amour bangka

Kaco

Muke ka gi dalam kaco

Adelah puisi tebaik ku

Tapi kelak paca hilang

Tulah hari terakhir ku nek ki ka

Traduit en bangka & voix Enny
Lecture audio du poeme
Poème d'amour bangka

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le bangka

Le poème d'amour en version bangka, c'est à dire dans la langue malaise, Malayo-Polynésienne, des Bankanais, parlée dans l'île de Bangka en Indonésie.

Ils sont environ 300 000 à parler leur langue. Les autres noms pour la langue bangka qui est comme d'autres langues voisines, une forme du malais, sont: bahasa bangka, central bangka, banka, north bangka, port urban, capital city urban, lom, belom, bankanais, mapor, south bangka.

L'Idonésie compte une telle diversité ethnique, que sa richesse linguistique, est, elle aussi énorme. On y dénombre au moins 400 langues locales, le bangka est l'une d'elle.

Là-bas, les différentes ethnies, continuent d'attacher une grande importance à leur langue locale, car elle est leur identité, au sein de la communauté indonésienne. À Bangka posez une question en bahasa indonésien, et vous verrez, vous aurez toutes les chances, pour qu'on vous réponde en bangkanais.

Le bangka, est non seulement utilisé au quotidien dans les conversations courantes, mais on le retrouve aussi dans certains médias, preuve, comme dit précédemment, de l'importance que donnent les différents peuples d'Indonésie, à leur langue locale.

Suivant les régions de l'île de Bangka (Pangkalpinang, Belinyu, Sungailiat, Toboali), la langue est parlée avec certaines variations, qui permettent de la diviser en dialectes, qui malgré tout, conservent une compréhension mutuelle.

Le bangka, est aussi une langue, assez proche de l'indonésien.

Les Bankanais et Bangka

Les Bankanais vivent sur l'île de Bangka (Banka), qui signifie "la vieille île".

Banka, qui fait partie des petites îles de la Sonde au sud-est de Sumatra, est surtout connu pour son étain.

Cette "vieille île", tour à tour, a vu passer de nombreux peuples ... Indiens, Arabes, chinois, Hollandais et Anglais, entre autres.

Poème traduit en bangka (482 langues)