Poème d'amour ghari

Qilasi

Na nunumu laona qilasi

Ia niqu tutuqu rerei dou ba

Ko tsaku ke tau nanga,

Niqu kodesina "Au Galuvego"!

Traduit en ghari par Andie James
Poème d'amour ghari

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le ghari et l'art aux Salomon

Poème d'amour traduit en ghari (noms alternatifs : gari, gae, west guadalcanal, tanaghai, tandai-nggaria, ndi, sughu, sugu, nggae, geri, nginia, vaturanga, tangarare, nggeri, qae), une langue austronésienne, malayo-polynésienne, océanique parlée par 15 000 locuteurs.

Le ghari est la langue véhiculaire de Guadalcanal et du sud-est des îles Salomon, c'est un dialecte du west guadalcanal.

Le ghari est une des langues locales qui sera choisie par les missionnaires au XIXe siècle, à la fois pour l'instruction religieuse et l'instruction tout court.

L'art du nord de la Mélanésie insulaire qui est de culture lapita, rappelle aussi celui de la Nouvelle-Guinée orientale, ces deux régions ayant été en relation constante.

On y trouve des objets utilitaires, au décor figuratif finement sculpté et qui servent de monnaie d'échange. Les objets d'inspiration religieuse et cultuels sont souvent parmi les plus beaux de la Mélanésie, qu'il s'agisse de la statuaire, de bas reliefs ou de masques cérémoniels.

Les Îles Salomon sont célèbres pour leurs récipients de bois en forme d'oiseau ou de poisson, d'une pureté de lignes remarquable. Des incrustrations de nacre enluminent ces objets peints en noir.

Poème traduit en ghari (488 langues)