Poème d'amour bichlamar

Lo glas

Pikja blong yu lo glas

Hemi naes olsem poem blong mi

Be u hariap bae i lus

Hemi last wan blong mi “Mi Laekem Yu”

Retourner
Traduit en bichlamar par Harriet Enoch, & Isabelle
Pikja blong yu lo glas  Hemi naes olsem poem blong mi  Be u hariap bae i lus  Hemi last wan blong mi “Mi Laekem Yu”Retourner
Version originale
Poème la glace

Le bichlamar

Poème d'amour traduit en bichlamar (bislama, bichelamar). 200,000 locuteurs pour cette langue officielle au Vanuatu (Nouvelles Hébrides), qui est un pidgin de l'anglais et du français. On compte une centaine de langues vernaculaires dans cet archipel situé à 540 kms au nord-est de la Nouvelle Calédonie et peuplé par des mélanésiens et des polynésiens. Les premiers marchands à la recherche des bêches de mer (concombres de mer) et de bois de santal, parlaient une langue simplifiée à base d'anglais. Le mot portugais bicho de mar, bêche de mer en français et repris par les anglais en beach la mar, a donné son nom à ce pidgin du Pacifique sud-ouest.

L'art aux Vanuatu

Dans le nord du Vanuatu le culte des ancêtres et le système des grades qui hiérarchise la société sont la principale motivation de l'art: masques, mannequins funéraires constitués de divers matériaux végétaux, surmodelés et entièrement peints de couleurs vives, figures d'ancêtres taillées dans une pièce de bois, le tronc d'une fougère arborescente ou sur les grands tambours de bois. Cet art disparait dans le centre et le sud de l'archipel de structures sociales différentes.
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr