Poème d'amour marquisien

To le at a i oto te Karahi

Oi nei te haakakai e au nei au

A haākoi ēna koē

Oi nei tau peau ia tekao ua hinenao au ia oe

Pause animation La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr
Traduit en marquisien par Tepua Mike Ah-scha

Lecture audio Kony Tua Heimanu Kaimuko
  • Copier le poème
  • Imprimer le poème
Version originale
Poème Français
To le at a i oto te Karahi  Oi nei te haakakai e au nei au  A haākoi ēna koē  Oi nei tau peau ia tekao ua hinenao au ia oe

Toi la Marquisienne

Mon poème d'amour traduit en marquisien (’Enana), la langue polynésienne des îles Marquises. Toi tu es Marquisienne dans ton joli pareo. Tes cheveux sont décorés de fleurs de tiaré qui sentent bon le jasmin, c'est ton odeur que ne peut rendre ma petite poesie. Ta mère avait rencontré Brel, un vrai poète, qui l'avait chanté, et toi tu chantes et danses chaque jour que Dieu fait, sur la plage qui borde ta maison.

Le marquisien

Environ 9000 personnes peuvent comprendre le marquisien. On compte deux variantes, celle du nord et celle du sud! Les îles Marquises font partie de la Polynésie Française, quant au marquisien (marquésan), c'est la langue d'origine des autres langues marquisiennes, le hawaien par exemple. En Polynésie orientale, c'est l'art marquisien qui est le plus notable. On y travaillait admirablement la pierre, le bois, l'os et l'ivoire. Le thème du "tiki" est le plus fréquent. Celui-ci se retrouve dans les sculptures sur bois des îles Cook et Australes, qu'il s'agisse de statues ou de décor ciselé d'objets cérémoniels: pagaies, tambours, etc.
Langues marquisiennes
Poème maori - Poème rapanui -Poème hawaiien - Poème tahitien
Poèmes - Poèmes d'Océanie