Poème d'amour kosrae

Selnguhn

Lomom ke selnguhn ah

El pa kahs in pupulyuk kato se emet luhk

Tusruk, silaklak met liki wanginla

Pa ingen "Nga lungse kom" safla luk nusum!

Traduit en kosréen par Delpina
Poème d'amour kosrae

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le kosrae, son histoire et elle

Le poème d'amour traduit dans la langue du groupe micronésien, du sous-groupe océanique oriental, de la famille des langues austronésiennes, de l'île de Kosrae (Kusaie), le kosréen (kosrae, kusaie, kusaiean, lelu-tafunsak, malen-utwe, kosraéen, kosraean).

Le kusaie est parlé par environ 6 000 personnes sur l'île de Kosrae, ainsi qu'à Kolonia, appelé le village kosréen, la capitale de l'île de Ponape, qui se situe à 300 milles au nord-ouest de Kosrae, et dans d'autres îles de Micronésie. On en distinguerait trois variantes dialectales.

Kosrae (Kusaie, Oualan, Strong) est l'île la plus orientale de l'archipel des Carolines (109km²), et l'un des quatre États fédérés de Micronésie.

La Coquille, un bateau français, est le premier navire européen, à entrer en contact avec les habitants de Kosrae.

Sur cette île qui est passée sous le règne de différents pays, de nombreuses langues y ont été parlées : allemand, espagnol, japonais etc.

Au XIXe siècle Kosrae, était sur la route des baleiniers qui s'y arrêtaient. Quelques fois des membres de ces équipages s'y mariaient, si bien qu'aujourd'hui on trouve quelques descendant de Russes, Français et Américains.

En plus des baleiniers, comme d'autres îles de Micronésie, Kosrae, a vu beaucoup de "beachcombers" (évadés, déserteurs, naufragés, souvent anglais), y trouver refuge.

À la même époque, les écoles pour les Marshallais et les Gilbertais, dirigées par des missionnaires américains étaient sur l'île de Kosrae ... autant dire que le kusaie a été en contact avec beaucoup de langues et qu'un pidgin de l'anglais à fini par s'y répandre.

Une terrible épidémie de grippe apportée par ces mêmes missionnaires a décimé la population en tuant cinq personnes sur six. Il faudra 50 ans pour que l'île retrouve sa population d'avant l'épidémie.

Le kusaiéen est sa langue. Comme elle, elle est micronésienne et partage un bon pourcentage de vocabulaire avec les langues des îles voisines, par exemple avec le ponapéen ... Comme elle, elle est micronésienne et partage tous les traits hérités de l'origine et des longs voyages sur l'océan ... tous ces traits ensuite fixés par des farnientes au soleil, filtrés et adoucit par les laits de coco.

Langues micronésiennes
Kiribati - Nauruan - Pohnpei - Chuuk
Poème traduit en kosraéen (488 langues)