Poème d'amour kanak-paicî

Nâ poromê gë nâ i garacî

Nâ i ololoô nâ dau wâdé tôô

âco nâ gë wâci, o tièu-é

O jèè nyê nâbwé ê pai inâ kôô mââ “wâdé tôô wëgë”.

Traduit en kanak-paicî par Astrid
Poème d'amour kanak-paicî

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue kanak paicî

Poème d'amour kanak paicî (paaci, pati, cî, ponerihouen), traduit par Astrid dans une langue qui fait partie du sous-groupe océanien de la famille des langues austronésiennes. Le paicî est une langue qui a été bien étudiée, dont on a su recueillir et conserver la tradition orale.

Cette langue est parlée par environ 7 000 Canaques, principalement sur la Grande Terre qui est l'île principale de la Nouvelle-Calédonie; c'est aussi, sur la Grande Terre, la langue kanak plus parlée.

Le terme Kanak (Canaque = homme), qui vient de l'hawaïen, a été introduit très tôt par des Européens accompagnés par des mélanésiens. Après avoir vécu ce mot comme méprisant, les Néo-Calédoniens l'ont repris à leur compte, comme un symbole, le plus souvent, en rejetant le C de la graphie française, pour un K plus mélanésien.

Reliez, Monéo, Amoa, Koné et Pouembout par des traits, ajoutez une zone autour de Poya, ainsi qu'au sud de Ponérihouen, et vous aurez en gros l'aire linguistique où est parlé de paicî.

Comme d'autres langues kanak, depuis le 5 mai 98, le paicî est reconnu, comme une langue d'enseignement, et on l'enseigne de la maternelle, à l’université. L’Académie des langues kanak prend en charge, sa promotion, et concours à en fixer les règles d'usage. Quatre langues kanak, dont le paici ont un statut de langues régionales.

la littérature paicî, est en premier lieu, une littérature orale très riche, avec de nombreux, mythes, légendes, récits et contes (Téin kanake), et bien sûr de la poésie (ténôns). Le ténô, est un poème octosyllabe, qui raconte souvent des faits historiques.

Proverbe en paicî : 'Jè côôinâ i puu upwârâ géé goro pââ pwêê-ê'. = On reconnaît un arbre à ses fruits. (Anna Gonari, ALK 2013).

Les Kanak histoire ancienne et elle

L'histoire ancienne, nous indique que les premiers Austronésiens, sont arrivés d'Asie du Sud-Est pour s'installer en Océanie autour de l'an zéro, + ou -1000 ans. La société kanak, elle, a commencée à se structurer autour de l'an mille.

Sur toute l'île de Grande Terre on trouve des Pétroglyphes (Des dessins ou symboles gravés sur de la pierre), dont actuellement on ne sait pas grand chose. Quel est leur origine, leur signification? ... sans doute, racontent-ils des légendes, des mythes anciens, l'histoire des clans.

Mon poème est un rêve en paici, pour une femme, des plages de la province du nord, de la Nouvelle-Calédonie. C'est une lectrice acharnée, les livres sont sa vie, elle a relu 10 fois le Grand Meaulnes.

Langues kanaks
Poème ajié - Poème drehu
Poème traduit en paici (482 langues)