Ko to atata ite fakaata  E fiafia au kiei ma toe aulelei  Kae vave mou atu  Ko taku toe tala mo koe taku pele ..'Ko au e alofa atu'
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme tokelauan (tokelauien), traduction Noela Iona

Le poème traduit en tokelau (tokelauan, tokelauien). Cette langue polynésienne des îles Tokelau ou Union, est à rapprocher du tuvaluan. On estime à moins de 4.000 personnes le nombre de gens parlant cette langue officielle aux Tokelau, des iles qui sont une dépendance des Samoa. Ce petit archipel (10 km2) de Polynésie est composé de trois atolls (Atafu, Fakaofo, Nukunono). Ces habitants sont des Polynésiens qui exportent le coprah. "Ko au e alofa atu", voilà ce qu'elle voudrait qu'on lui dise, oui qu'on lui dise, mais de façon sincère, car elle a déjà trop entendu de mots qui étaient faux. Elle veut du vrai, du grand, être surprise mais de la plus simple des manières, en étant tout simplement aimé.