Poème d'amour maori

Whakaata

To whakaata e roto te whakaata

Maku tena tino ataahua koe ki waiata

Kei hea ra mate, ma te haere koe ki roto

E ngari te po nga arohanui ko koe

Traduit en māori par Yvonne
Lecture audio Cole
Poème d'amour maori

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le haka et sa langue le maori

Poème d'amour maori (aroha ruri), pour une lointaine princesse, des îles des mers du sud. Une réponse d'un homme un peu poète, devant son arme vengeresse, sa séduction, qui l'a noyé dans sa beauté. Elle danses le "haka" devant ses amants, juste pour les faire sourire.

Le maori (noms alternatifs : New Zealand maori, taranaki, moriori, south island, rotorua-taupo, wanganui, bay of Plenty, North Auckland, māori, te reo māori... te reo signifie "la langue"), est une langue officielle en Nouvelle-Zélande, parlée par 160 000 personnes, il fait partie du groupe des langues tahitiennes.

Le maori, la langue des polynésiens installés en Nouvelle-Zélande il y a un millénaire, appartient à la branche polynésienne orientale des langues malayo-polynésiennes. Ce sont les missionnaires qui ont commencé à l'écrire. La famille Williams fera éditer dictionnaire et grammaire.

Au début du XXe siècle, les Maoris de souche apprenaient l'anglais, plutôt que la langue de leurs ancêtres, si bien que cette dernière est vraiment devenue en danger. Il a fallut attendre les années 70 pour voir renaître le maori. C'est l'Université d'Auckland dans les années 50, qui avec Briggs, a amorcé son renouveau.

Des écoles bilingues, des médias diffusant en Maori, une commission s'occupant de la langue, ont été créés, et le maori dans cet effort pour rester vivant, est devenu langue officielle. Depuis 2004 les Maoris ont leur chaîne de tv.

Malgré cet effort, à l'heure actuelle, la majorité des locuteurs, ne le parlent qu'en deuxième langue, avec ce que cela implique. Les écoles bilingues enseignent la langue, mais la jeune génération, entre elle, utilise l'anglais au quotidien.

Il ne reste plus beaucoup de locuteurs nés avec le maori comme 1ère langue, les derniers ont tous plus de 75 ans, et l'on peut dire que s'il y a encore de nombreux locuteurs du maori, il en reste très peu à maîtriser parfaitement la langue.

Quelques mots de la traductrice

La 1ère phrase était facile à traduire mot à mot, mais les 3 autres, contiennent des mots inconnus dans la langue ancienne (par exemple: poème, poésie), néanmoins cette traduction est bonne car notre langue a dû évoluer pour s'adapter à de nombreux éléments, expressions, etc., que la société occidentale a introduits au cours des siècles.

Au tout début nous associons les mots pour créer ceux qui nous manquaient, puis ce que nous appelons le maori pigeon, petit à petit, a été introduit dans les écoles.

Le pigeon maori, c'est contrairement à l'ancienne méthode d'associer deux mots pour en créer un troisième, c'est d'intégrer un nouveau mot, par exemple : banane = panana / appareil photo = kamera.

Pour les audios, vous devez savoir que suivant les régions la prononciation peut-être différente.

Les Maoris

Les Maoris qui habitent la Nouvelle-Zélande, représentent une population d'environ 350 000 personnes. Une soixantaine de mille parlent le maori, le même nombre le comprend seulement. La Nouvelle-Zélande encourage désormais l'usage du maori, il est même en usage dans les classes de nombreuses écoles. En 1987 il a été déclaré langue officielle avec l'anglais.

Historiquement les Maoris sont des Polynésiens venant de Tahiti. Leur migration les a fait parcourir la moitié du Pacifique dans des vagues successives, la dernière et la plus importante date du XIVe siècle.

L'art maori est l'un des plus célèbres de l'Océanie pour la richesse et la finesse de ses décors sculptés et ciselés sur les charpentes des cases de chefferie, les pièces de pirogues et nombre d'objets mobiliers. Les Maoris travaillaient aussi avec beaucoup d'habilité la pierre et l'ivoire pour faire des armes ou des objets de parure.

Poème traduit en maori (488 langues)