Poème d'amour motou

Galasi

Oi oromamu heita galasina ai

Na lau egu reva reva herea dae na

To ba haraga e boiomu

Egu orena binai na lalokau henimumu

Traduit en motou par Christopher Tava
Lecture audio Didi

Version originale
Poème la glace

Le moment où le ciel la regarde.

Poème d'amour traduit en motou (motu, western motu, pure motu, true motu, eastern motu), langue mélanésienne de la pointe papoue parlée par 40.000 locuteurs. Si vous rentrez chez elle, peut-être verrez-vous mon poème, traduit en motou, imprimé à l'envers, posé auprès de son lit, sur sa table de nuit. Cela fait des mois qu'elle le garde ainsi, attendant chaque matin au lever du jour, le moment où le ciel la regarde. C'est du coté de Port Moresby qui est la capitale du pays que l'on va trouver cette langue qui sert de langue de relation dans cette région. Avec le tok pisin le motou est une langue importante de Papouasie, car parlée par nombre de personnes.

Le pidgin du motou s'appelle le hiri motu, malgré un vocabulaire similaire, l'intercompréhension est impossible. Les premiers missionaires qui apprirent le motu, s'aperçurent que les habitants leur apprenaient une langue qu'ils simplifiaient; le discours pour s'adresser à un étranger serait à l'origine de la création d'un pidgin (voir la page créole haïtien). Le motu, s'il est l'une des trois langues nationales, son usage décline du fait du tok pisin, qui lui, prend de plus en plus d'importance.

Le motu parlé à Port Moresby et alentours, avait été la langue adoptée par les missionnaires pour évangéliser cette région au XIXe. Si les populations locales leur ont d'abord enseigné une forme de pigin, progressivement ce pigin fut remplacé par du Motu. Par la suite, avec l'expansion de l'évangélisation aux zones voisines, le motu apporté par les missionnaires est devenu langue véhiculaire ... si bien qu'actuellement le motu est la deuxième langue de plusieurs milliers de gens.

Leurs montagnes

J'aime toutes ces langues papoues, ce pays qui est à l'opposé de la France sur la mappemonde, nous fait rêver de tout l'inconnu qu'il recèle. Passerai-je un jour quelques temps dans les montagnes les plus reculées de ce pays pour partager le quotidien d'une tribu peu encore touchée par les apports des colonisateurs? Je l'espère, ce serait fabuleux, il y aurait tant à apprendre de la survie dans des conditions difficiles pour un européen, avec des moyens aussi simples qu'anciens.

Langues malayo-polynésiennes en Papouasie
Maleu - Roro - Keapara - Kuanua - Nakanai - Sinaugoro
La Glace © Copyright & Contact: Richard Bellon

http://pouemes.free.fr/traduction-oceanie/poeme-motou.htm

Poème traduit en motou (482 langues)