Poème d'amour nakanai

La halumu oilo la galasi

La poem taku ale a isa ale marasa sesele

Alamoli, igigo age kokovu

Ale la tapasila "eiau masaga emei"!

Traduit en bileki par Jane Laigi
Le mot poème étant vraisemblablement inexistant
dans cette langue, la traductice à laissé le mot anglais.
Poème d'amour nakanai

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le nakanai

Voici la version papou nakanai (noms alternatif nakonai, lakalai, et noms des dialectes : bileki, beleki, nakainai central, mamuga, muku, auka, vere, tarobi, babata, vele, loso, ubae, maututu, losa) de mon poème d'amour.

Le nakanai est la langue austronésienne malayo polynésienne des populations Muku (Muu), que l'on trouve à l'ouest de la province de Nouvelle-Bretagne, dans le district Hoskins, du coté des monts Nakanai, cap Hoskins, Commodore Bay, Bangula Bay, cap Reilnitz et cap Koas, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les différents dialectes sont parlés dans plus d'une quarantaine de villages, avec un bon degré d'intelligibilité mutuel. La traduction est ici très exactement en bileki, le nom donné par les autochtones, à la région ouest de l'aire linguistique nakanai.

Le bileki est le dialecte le plus à l'ouest et celui qui a le plus grand nombre de locuteurs, il est aussi celui qui est le plus au contact des centres au contact de l'extérieur, et en général les locuteurs des autres dialectes peuvent le comprendre.

Il y aurait environ 15 000 personnes à parler l'un des dialectes du lakalai, une langue voisine du Melamela, puisque la similarité entre ces deux langues serait de 65%.

Le lakanai (nakanai) qui ne connaissait pas le phonème "n", l'a intégré au contact de l'anglais, et la langue a emprunté de nombreux mots au pidgin.

Le nakanai est une langue, qui en terme de prestige, se situe juste après le tolai parmi les langues vernaculaires de Nouvelle-Bretagne.

Il me semble aussi important de noter que souvent à travers toute la Papouasie-Nouvelle-Guinée, on trouve un taux élevé de multilinguisme, qui a été la réponse aux problèmes de communication liés à la diversité linguistique du pays, ainsi il est fréquent d'avoir la pratique de 4 ou 5 langues.

En effet, de nombreux groupes linguistiques ne comptent que quelques centaines de locuteurs, aussi il est pratiquement impossible de se marier au sein de son groupe.

Les enfants qui naissent de ces parents de langues différentes deviennent alors multilingues. Les adultes du fait des réseaux commerciaux acquièrent la langue de leur partenaire, et font émerger des langues véhiculaires simplifiées, telle le motu simplifié.

La Nouvelle-Bretagne

La Nouvelle-Bretagne est une grande île de l'archipel Bismark, coincée donc entre les iles Salomon à l'est, et l'île principale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l'ouest.

Deux Néerlandais Le Maire et Schouten, suivit par Abel Tasman, un autre Néerlandais, au XVIIe siècle sont les premiers à mettre le pied en Nouvelle-Bretagne.

Au XIXe les Allemands colonisent la province, mais se cantonnent surtout à explorer la péninsule de la Gazelle, et l'aire Nakanai reste une terra incognita.

Langues malayo-polynésiennes en Papouasie
Roro - Maleu - Keapara - Kuanua - Motou - Sinaugoro
Poème traduit en nakanai (482 langues)