Poème d'amour roro

Oi ore' oremu ore'ore ai

Hana au e'u poem nuavina

I'a kono'a noa a'i me'akauma,

Au eu puana, “arimu na'ari”

Traduit en roro par Saika
Poème d'amour roro

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue roro

Une traduction pour un poème d'amour roro, une langue papoue appelée aussi waima ou paitana et parlée par 15 000 personnes.

Le nom principal de la langue est waima, et elle est constituée de deux autres dialectes qui sont le paitana et le roro. Ici, la traduction de mon poème est très exactement en roro.

Le waima fait partie de la dizaine de langues austronésiennes de la province centrale de Papouasie Nouvelle-Guinée. Toutes ces langues se seraient séparés de leur langue mère il y a 3 000 ans.

Cette langue fait partie des langues de la pointe papoue c'est-à-dire des langues du sud-est de la Papouasie, elle est voisine du kuni à près de 50%.

Les roros vivent dans le district de Bereina de la province centrale, au nord-ouest de Port Moresby, dans la région de Kairuku, sur la côte entre les villages de Meauri et Hisiu.

Ils sont en général des pêcheurs, des chasseurs et des agriculteurs.

On a commencé à recueillir la tradition orale des Roros, et faire des recherches sur leur langue et celle des Waimas et Paitanas, pour en étudier les différences.

Quelques explications

On dénombre en Papouasie-Nouvelle-Guinée un très grand nombre de langues, beaucoup étant parlées par un tout petit nombre de locuteurs.

Le pays est constitué de la moitié de l'île de la Nouvelle-Guinée, à laquelle s'ajoutent les îles de l'archipel Bismarck, de Buka et Bougainville, les îles de l'Amirauté et quelques îles secondaires pour au total 460 000 km².

Toutes ces terres sont montagneuses avec de nombreux volcans actifs, et subissent un climat équatorial, très arrosé, avec des précipitations dépassant 5m sur certains versants.

Langues malayo-polynésiennes en Papouasie
Motu - Maleu - Wataluma - Keapara - Kuanua - Nakanai - Taboro
Poème traduit en roro (488 langues)