Poème d'amour teop

O siroaka

O abeabe man teo siroaka

Na mataa potee nana bono vahutate tenaa vai o mataa kurusu

Ean he toro ahe vakahu ee be mei nana tea rova

Eve o vagegeana vuri tenaa tea boha voen, "Enaa na uruuru ni kiu noman"!

Traduction et audio teop côtier par Julie MacKay
Lecture audio
Poème d'amour teop

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème français

Le teop

La langue teop est une langue océanique, méso-mélanésienne, salomonienne du Nord-Ouest parlée du nord-est de l'île de Bougainville, dans le district de Tinputz, autour de l'îlot Teop, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Cette langue est aussi appelée teapu et les noms de ses dialectes sont: Teop côtier, Taunita, Rausara, Rausiara, Kosina Mohina, Manava.

Mon poème est ici traduit en Teop côtier, une variante que comprendra l'ensemble des locuteurs puisqu'elle est à 70-80% commune avec les autres dialectes.

Le teop est une langue considérée en danger. Elle n'est parlée que par quelques milliers de personnes.

Comme en de nombreux endroits de Papouasie-Nouvelle-Guinée, les conflits ont été incessants, et la guerre civile, qui a eu lieu dans cette région dans les années 1990, et qui a fait 20 000 morts, est l'une des raisons du faible nombre de locuteurs actuels.

Les autres raisons étant, les mariages en dehors de la communauté, l'influence des langues voisines, ainsi que le besoin d'utiliser une lingua franca, comme c'est le cas du tok pisin et de l'anglais.

Vous trouverez ci-dessous :
Une collection de livres pour enfants en langue teop
Un dictionnaire rédigé par Ulrike Mosel un linguiste allemand

Les Teops

Les population Teop vivent encore aujourd'hui dans de petits villages, qui réunissent quelques dizaines, voir une centaine de personnes.

Ces villages forment des clans sous la direction des anciens.

Les Teops vivent de ce que leur donne la nature qui les entoure: la pêche, l'élevage (porcs), l'agriculture et la cueillette.

Le cacao et le coprah, eux, font partie des cultures à visées commerciales.

Autre langue salomonienne du Nord-Ouest
Solos
Poème traduit en teop (529 langues)