Poème d'amour zhuang liujiang

Meng yi le ging di fanxie,

Xi du gu zui meili di xipian,

Danxi ha ni wei jiu xiaoxi le,

Gien xi du gu zui hou di "gu ai meng".

Traduit en zhuang liujiang & voix 雪梅 周
Lecture audio
Poème d'amour zhuang liujiang

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue zhuang liujiang

Traduction de mon poème d'amour en dialecte zhuang liujiang (liuchiang). Le zhuang liujiang fait partie des variétés de zhuang du nord. Ils serait donc une langue de Tai du Nord.

Il faut savoir qu'il existe une vingtaine de variantes de la langue zhuang. Cette langue tai-kadai, est écrite ici en pinyin du mandarin. Je n'ose vous la transcrire tout seul en caractères chinois, mes connaissances étant très limitées, ce serait largement imparfait.

En tous cas le zhuang, pour l'ensemble de ses dialectes, est la langue non chinoise, la plus parlée en chine. On compte en effet 20 millions de locuteurs, et le dialecte wuming en est la référence.

Celui que je présente ici, le zhuang liujiang, compte environ 2 millions de locuteurs.

Après les Hans qui sont à 90% des Chinois, les Zhuangs représentent le groupe ethnique le plus important en Chine.

Ils vivent pour la très grande majorité, à l'ouest de la province de Guangdong, dans la région autonome du Guangxi Zhuang. D'autres vivent à la limite du Guangxi, dans l'est du Yunnan et dans d'autre zones du Guangdong.

Le zhuang est régulièrement utilisé au dehors comme à l'intérieur du cercle familial.

Les Zhuangs possèdent depuis 1500 ans leur propre système d'écriture, il est commun à toutes les langues zhuangs.

Riziculteurs et artisans, les Tchouangs (Zhuangs) habitaient des maisons sur pilotis.

Leur organisation sociale traditionnelle repose sur le clan exogame et polygynique. Dominée par la culture des ancêtres, leur religion s'accompagne de pratiques d'envoûtement et de rites de fertilité.

Poème traduit en liujiang (482 langues)