Poème d'amour brahoui

Ádenk

Ádenk aŧí, Ná droşum

Kaná gicen á şáirí e,

Vale zú kar, avdem maro

Dá kaná guđđíko sát e, “Í ne xuáva”

Traduit en brahoui par Dr.Liaquat Ali Sani
Poème d'amour brahoui

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue brahoui

Un poème d'amour en langue brahoui (les noms alternatifs : brahui, brahudi, brahuiki, barahui, kalat, brahuigi, brahuidi, biravi, kur galli, sarawan, jhalawan, jharawan, brahvi, birahui, kurd gali, autonyme : براہوئی‎), une langue dravidienne du Pakistan.

Une langue de plus de plus au panthéon de mes traductions, le brahui est sûrement l'une des anciennes langues du monde.

Cette langue isolée dans la famille dravidienne qui est agglutinante, s'écrit souvent dans notre alphabet avec quelques lettres modifiées.

Elle est parlée par 3 millions de locuteurs au Baloutchistan, que se partagent le Pakistan, l'Iran, et l'Afghanistan. Les Brahuis parlent leur langue maternelle dans l'ancien État de Kalat et autour, ainsiqu'au nord du Sindh.

Même si l'académie brahui du Pakistan s'efforce de préserver cette langue, le brahoui est considéré comme une langue en danger, sa perte serait bien sûr quelque chose de tragique.

Elle a subi surtout dans son lexique, l'influence profonde des langues indo-aryennes environnantes (baloutchi, sindhi, pachto), mais les structures grammaticales restent dravidiennes.

En général il y a concensus entre les différents chercheurs, pour reconnaître le travail des archéologues, qui disent que la civilisation de la vallée de l'Indus (Sindhu Sabhyata) était une civilisation, non pas aryenne, mais pré-védique. Leur langue était le Sindhu qui comportait 3 branches, le brahui comme de nombreuses autres langues (sindhi, gujarati, punjabi, saraiki, rajasthani, lahndi, hindi, cachemiri), en descendent.

Cette civilisation de la vallée de l'Indus, était très développée lorsque les Aryens composèrent le Rig Veda autour de 1000 avant JC.

Les premiers textes écrits connus de Brahui datent du début du XIXe siècle, mais on pense que d'autres manuscrits ne sont pas dans les bibliothèques.

les traditions orales racontent le plus souvent des histoires véhiculées par une importante poésie traditionnelle. On peut dire qu'elles sont d'une très grande importance, puisque ce sont surtout elles qui font vivre une mémoire culturelle qui puise dans une passé vieux de plusieurs millénaires.

Les poètes chez les Brahuis, marquent de leurs créations les principaux événements majeurs de la vie (naissance, mariage, mort).

Aujourd'hui la littérature brahui est active et porte grave la culture et le folklore des Brahui sur du papier.

Les Brahouis

Les Brahouis ou Brahos, sont des populations du Baloutchistan refoulées dans les montagnes de la région orientale par les Baloutchis. On pense que les 1ères populations du Baloutchistan sont parties d'Iran en allant vers l'Indus.

Si la culture Brahui, n'a jamais été encouragée par le gouvernement, elle reste malgré tout bien vivante.

Les vêtements colorés, robes et costumes, la musique, la danse et bien d'autres formes d'art comme la sculpture sont un patrimoine bien distinctifs de leur ethnie.

Langues dravidiennes
Kannara - Malayalam - Tamoul - Telougou - Toulou
Poème traduit en brahoui (488 langues)