Poème d'amour khmer

កញ្ចក់

ស្រមោលរបស់អូននៅក្នុងកញ្ចក់

ជាកំណាព្យដែលមានន័យបំផុតសំរាប់បង

តែវាត្រូវបានឆក់យកទៅយ៉ាងលឿន

ដែលបន្សល់ទុកតែពាក្យថា"បងស្រលាញ់អូន"។

Traduit en cambodgien par Sreng Kimiean
Lectures audio: 1: Mr Preakdey, 2: So Sopheaklida Sarika FM 106.5
Poème d'amour khmer

Romanisation

Kanhchok

Sramol robsa aun nowknong kanhchok

Chea kamnapy del meanny bamphot saamreab bng

Te vea trauv ban chhk yk tow yeang luen

Del bansaoltouk te peaky tha" bng sralanh aun" .

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Cambodgienne & khmer

Me voici traduit en khmer (cambodgien, cambodian, cardamom khmer, cur cul, khmer nam bo, central khmer, cu tho, viet goc mien, khmer krom (southern), khmer keh, battambang khmer, southern khmer, khmer kandal (central), krom, kho me, central khmer, stung treng, khome, autonyme : ខ្មែរ (khmer)), la langue du Cambodge, pour celle qui se reconnaîtra parmi les 16 millions de locuteurs. Cette cambodgienne aime plus que tout les mots, et ceux qu'elle préfère entendre, dire ou bien lire sont: "បងស្រលាញ់អូន".

Je n'ai pas su faire la translittération latine, du joli alphabet khmer que voici, mais vous pourrez la faire, en écoutant les voix qui lisent cette traduction. Ce poème d amour khmer (កំណាព្យសេចក្ដីស្រឡាញ់) est en souvenir du mekong, tout près des pagodes de Phnom Penh au Cambodge.

Le khmer qui est une langue littéraire majeure, était la langue d'un empire qui dominait l'Asie du Sud-Est au début de l'histoire. On le parlait, là ou il est aujourd'hui parlé, et bien plus que dans l'actuel sud du Vietnam et nord-est de la Thaïlande. On connaît justement des variétés du khmer au sud-Vietnam (khmer du sud), ainsi qu'au nord-est de la Thaïlande (khmer du nord). Ces autres locuteurs Khmers se répartissent ainsi : 110 000 au Vietnam et 850 000 en Thaïlande, sans compter leurs descendants qui ne parlent que vietnamien ou thaï.

Le khmer comporte des dialectes sociaux, c'est-à-dire un vocabulaire spécial emprunté au sanskrit qui est affecté au discours, notamment pour les bonzes ou la personne royale. Il existe un écart important entre la langue parlée et la langue écrite. L'on trouve des différences dans cette langue, suivant les régions, et en dehors du Cambodge.

Les écrits khmers

L'écriture khmer est l'une des plus anciennes de l'Asie du sud-est, et son origine est le sud de l'Inde, elle est dérivée de l'indic qui est aussi la source de l'écriture thaïe. On retrouve des traces datant de plus de 2 millénaires qui montrent les relations entre l'Inde et cette région. Des inscriptions anciennes en sanskrit viennent étayer ce lien. Des inscriptions en khmer elles, seront retrouvées au Cambodge, Thaïlande et Vietnam, montrant l'étendu du territoire occupé par les ethnies khmères. Un document chinois parle du mariage, d'une princesse de la région avec un prince indien qui seraient les fondateurs du royaume khmer.

Le khmer est connu par sa littérature importante qu'ont précédé des inscriptions lapidaires. Les textes les plus anciens en vieux khmer furent gravés sur de la pierre du VIIe au XVe.

De nombreux romans khmers pourraient s'appeler poésie ou poème, car ce sont d'interminables textes en vers, citons Vorvong Surivong, Nang Kaki, Prah Chinavong et Dum Dav. Poésies et chansons révèlent un art très élaboré de la rime et de l'assonance, ainsi que de la musicalité des vers. Ce sont des chants alternés entre filles et garçons, poèmes à plaisanteries, et aussi poèmes de mélancolie, de nostalgie, de tristesse au soleil du soir, des poèmes d'amour et de galanterie. Tous sont issus du vieux fond populaire et témoignent de son émouvante richesse.

Langues austroasiatiques
Poème santali - Poème khasi - Poème vietnamien
Poème traduit en khmer (491 langues)