ស្រមោលរបស់អូននៅក្នុងកញ្ចក់  ជាកំណាព្យដែលមានន័យបំផុតសំរាប់បង  តែវាត្រូវបានឆក់យកទៅយ៉ាងលឿន  ដែលបន្សល់ទុកតែពាក្យថា បងស្រលាញ់អូន ។
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme khmer, traduction Sreng Kimiean

Lectures audio: 1: Mr Preakdey, 2: So Sopheaklida Sarika FM 106.5
Le poème d'amour khmer (cambodgien), pour celle qui se reconnaitra parmis les 16 millions de locuteurs. Cette cambodgienne aime plus que tout les mots, et ceux qu'elle préfère entendre, dire ou bien lire sont: "បងស្រលាញ់អូន" Je n'ai pas su faire la translittération latine, du joli alphabet khmer que voici, mais vous pourrez la faire, en écoutant les voix qui lisent cette traduction. Ce poeme d amour khmer est en souvenir du mekong, tout près des pagodes de Phnom Penh au Cambodge.

L'on trouve des différences dans cette langue, suivant les régions, et en dehors du Cambodge. Le khmer est connu pour ses inscriptions lapidaires dont les plus anciennes remontent au 7eme siècle, puis par une littérature importante. Le khmer ou cambodgien comporte des dialectes sociaux, c'est à dire un vocabulaire spécial emprunté au sanskrit qui est affecté au discours notamment pour les bonzes où la personne royale. Il existe un écart important entre la langue parlée et la langue écrite. Les textes les plus anciens en vieux khmer furent gravés sur de la pierre du 7 au 15eme s. De nombreux romans khmers pourraient s'appeler poésie ou poème car ce sont d'interminables textes en vers, citons Vorvong Surivong, Nang Kaki, Prah Chinavong et Dum Dav. Poésies et chansons révèlent un art très élaboré de la rime et de l'assonance, ainsi que de la musicalité des vers. Ce sont des chants alternés entre filles et garçons, poèmes à plaisanteries, et aussi poèmes de mélancolie, de nostalgie, de tristesse au soleil du soir, des poèmes d'amour et de galanterie. Tous sont issus du vieux fonds populaire et témoignent de son émouvante richesse.