Poème d'amour xiang

镜子头里你的像,

是我最美丽的诗篇。

但是,它好快地就冇看见哒,

咯是我最后一次讲“我爱你”!

Traduit en xiang & voix 李慎涵
Lecture audio
Poème d'amour xiang

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue hunanaise

Petit poème d'amour traduit en xiang (luoshao, shaoyang, xiang chinese, loudi, yiyang, jishou, hunanais, changsha, hsiang, changyi, jixu, jishu, hunan, xupu, autonyme : 湘语‎ (xiangyu)).

Qu'elle doit être jolie, pour que mon poème ait un aussi beau reflet dans une glace! Pour moi, ces idéogrammes pour t'écrire sont merveilleusement esthétiques. Ils représentent un tableau abstrait, qui me remplit d'émotions, et se suffit à lui-même.

Il y a tout de même 50 millions de chinois, qui parlent l'une des langues xiang, une langue sino-tibétaine, voisine du mandarin et du wu.

La langue hunanaise est une langue chinoise parlée dans le Sichuan, Hunan et Guangxi.

Le xiang fait référence à la rivière Xiang, qui traverse le Hunan. Quant au Sichuan et au Hunan, ce sont deux provinces de l'intérieur de la Chine.

Elle a une place importante parmi les variétés dialectales du chinois. Elle se compose d'un groupe de langues de langues chinoises assez diverses, et forme une sorte de transition entre les groupes nord et sud.

Par exemple le Shuangfeng Xiang et le Changsha Xiang sont des langues distinctes à 53%; le dialecte Shuangfeng diffère même, dès que l'on fait 20km, et même à l'intérieur de la ville de Changsha on distingue des variantes.

On peut diviser le xiang en deux sous-groupes principaux, le Nouveau Xiang qui innove parlé dans la capitale Changsha et d'autres régions à l'est, et l'ancien Xiang parlé au sud-ouest du Hunan et dans le Guangxi.

Voici en les divisant en trois groupes, une partie de celles que l'on peut distinguer; une partie, car certaines pourraient être encore divisées en plusieurs :

- Le groupe Luoshao (vingt et une langues) : Shuangfeng, Shuihui, Suantang, Lingshuijiang etc.

- Le groupe Changyi de Xiang (trente deux langues) : Changsha ville, Changsha campagne, Hengyang, Shaodong, Xiangtan, Shaoshan, Baishi, Liling, Lianyuan, Qianshan, Houshan, Jiashanqiang, Ningxiang, Chengguan, Shuangjiangkou, Huaminglou, Liushahe, Nord Liuyang, est Liuyang, sud Liuyang, ouest Liuyang, Liuyang ville etc.

-Le groupe Jixu de Xiang (huit langues) : Jishou, Huayuan etc.

Même si l'on arrive à regrouper certains dialectes au sein d'un même groupe, ils peuvent être vraiment très différents.

Le Shuangfeng, Lingshuijiang, Shuihui Xiang et Suantang Xiang par exemple appartiennent au groupe Luoshao, mais peuvent être relativement éloignés.

Le Shaoshan Xiang, le Lianyuan Xiang, le Liling Xiang et le baishi Xiang, qui pourtant sont parlés dans la région de Xiangtan, sont presque considérés comme des langues distinctes.

Le Xiangtan Xiang que parlait Mao, est une variété xiang réputée pour être difficile à comprendre, d'autant que même en son sein, elle est très diversifiée.

Le Ningxiang Xiang qui peut-être divisé en une variante nord et une variante sud, est représenté par au moins quatre variétés qui sont belles et bien distinctes : le Chengguan Xiang, le Shuangjiangkou Xiang, le Huaminglou Xiang et le Liushahe Xiang.

Le Hengyang Xiang est une langue distincte avec des variétés dialectale importantes. Le Shaodong Xiang est parlé dans le comté de Shaodong.

Le Liuyang Xiang est considéré comme distinct avec quatre grandes variétés : (le nord Liuyang, l'ouest Liuyang, le sud Liuyang, l'est Liuyang, et le Liuyang parlé à Liuyang).

Le Henghshan Xiang, séparé par la montagne en: Qianshan Xiang au sud-est et Houshan Xiang au nord-ouest, avec le Jiashanqiang Xiang entre les deux qui fait la transition (une séparation par la montagne qui rend ces deux variétés très différentes).

Du côté de la ville de Yiyang on trouve, le Yiyang Changyi Xiang, le Yiyang Luoshao Xiang et une troisième le Luoyang Mandarin du sud ouest. Dans la ville de Deyang on a le Huangxu Xiang.

Il faut vraiment retenir la très grande diversité linguistique dans le Hunan, une variété linguistique entre des langues xiangs, au moins soixante quatorze, qui très souvent possèdent tellement de différences que l'inter-compréhensibilité entre-elles est impossible.

Poème traduit en xiang (488 langues)