Poème d'amour dzongkha

མེ་ལོང༌།

མེ་ལོང་ནང་ལུ་མཐོང་མི་ ཁྱོད་ཀྱི་གཟུགས་བརྙན་འདི།

ངེ་གི་རྩོམ་པར་ནང་ལས་ དགའ་ཤོས་ཅིག་ཨིན་རུང་།

འདི་མི་རྟག་པའི་རང་བཞིན་ཡིན་པར་ མྱུར་དུ་ཡལ་འགྱོཝ་ལས།

ངེ་གི་དགའ་བའི་ཚིག་གསུམ་ ང་གིས་ཁྱོད་ལུ་དགའ།

Traduit en bhoutanais par Tshering Thaï, Tawang & Peepe
Poème d'amour dzongkha

Une romanisation du poème

Me long nang lu mthong mi _khyod kyi gzugs brnyan 'di

Nge gi rtsom par nang las _dga' shos cig in rung

'di mi rtag pa'i rang bzhin yin par _myur du yal 'gyowa las

Nge gi dga' ba'i tshig gsum _nga gis khyod lu dga'

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le bouthanais

Ce poème d'amour dzongkha (bhoutanais, bhutanese, jonkha, drukpa, bhotia of bhutan, thimphu-punakha, northern thimphu, drukha, ha, zongkhar, bhotia of dukpa, rdzongkha, hloka, wang-the, dukpa, drukke, lhoskad, autonyme : རྫོང་ཁ་‎ (dzongkha)), m'emporte vers toutes les jolies Bhoutanaises.

Le dzongkha est une langue officielle du Bhoutan, parlée par 130 000 personnes. Elle sert de langue franque dans tout le Bhoutan, un pays dans lequel sont parlées un vingtaine de langues qui sont presque toutes tibéto-birmanes.

Son origine se situe dans l'ouest du pays. Le bhoutanais est également parlée en Inde et au Népal.

Comme un bon nombre d'autres langues d'Asie du sud est et de l'Inde, le bhoutanais s'écrit avec ce jolie script syllabique que je vous présente aujourd'hui.

J'espère que vous saurez l'admirer! Je le trouve vraiment très beau, il laisse à mon poème encore d'avantage de mystère, il est identique à celui employé par le tibétain.

Certains considèrent le dzongkha, une langue bodienne, comme un des dialectes du tibétain. En fait peut-être est-il plus juste de dire qu'il est le descendant moderne du Tibétain le plus classique.

Depuis 1971, au royaume du Bhoutan, le dzongkha a remplacé le tibétain comme langue d'enseignement et continue de se développer en tant que langue écrite.

La tradition littéraire bhotia est très ancienne, puisque c'est dans cette langue qu'un très grand nombre de textes, religieux bouddhistes, et scientifiques ont été écrits.

On peut diviser cette langue en plusieurs dialectes qui s'étendent vers l'extrême ouest et l'extrême nord.

Le dzongkha (la langue (kha) du palais (dzong)) est une langue himalayenne sino-tibétaine.

Initialement le dzongkha est la langue que la cour parle au palais et dans les forteresses, c'est en quelque sorte la langue parlée au Bhoutan par l'élite politico-militaire, au moins depuis le XIIe siècle.

Le Bhoutan

Le Bhoutan ou Bhutan, se situe à l'est de l'Himalaya entouré par l'Inde. Les premières ethnies à le peupler auraient été les Monbas. En tout cas son histoire a plusieurs millénaires.

Poème traduit en dzongkha (482 langues)