твоят образ в огледалото това е най красивото ми стихотворение но побързай изтрива се това е последното ми обичам те !
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme bulgare, traduction Albyx & Rossita, voix Milka

Lecture audio
Il y a plus que la beauté du soleil dans cette traduction de mon poème en bulgare. Il y a son ombre, toute emplie de lumière. Sans t'avoir jamais vue, je t'ai rêvée plus belle encore que les songes le permettent. Et tu existes c'est sûr, et ton pays est sûrement la Bulgarie. Certains t'ont déjà vue! Tu es l'unique, la seule. Ils t'ont vue certes, mais sans te voir, car qu'ont-ils compris de toi?

Le bulgare, langue nationale de la Bulgarie est la langue de 8 millions de gens, c'est une langue slave méridionale. On la retrouve en Ukraine, Grèce, Roumanie, Turquie etc.. La littérature bulgare voit le jour au 9eme s., Jean l'Exarque est sans doute l'écrivain le plus important de cette période. Après avoir stagnée sous l'occupation byzantine, elle connait un nouvel apogée avec le second empire bulgare. Sous l'occupation ottomane la lttérature ne suit qu'une tradition hagiographique et compilatrice. 1762, avec "l'hitoire des slaves bulgares" du moine Paisij, marque le début de la renaissance bulgare. En 1861 la très riche littérature populaire, composée en particulier de chants, est réunie par les frères Miladinov. D. Cintulov compose des poésies patriotiques, anti-turques, mais le plus grand écrivain de cette époque est incontestablement le poète révolutionnaire Hristo Botev, tué par les Turcs alors qu'il essayait de libérer sa patrie, et qui écrira des poèmes bulgares magnifiques. A partir de 1878 la littérature prend un essor considérable avec Ivan Vazov romancier et poète, son roman "sous le joug" reste le chef-d'oeuvre de la littérature bulgare, il faut aussi citer les poètes bulgares: Penco Slavejkov, Pejo Javorov, Kiril Hristov, Dimco Debeljanov et Teodor Trajanov qui incarnent dans leurs poèmes le courant symboliste ou idéaliste bulgare; Hristo Smirnenski, Geo Mulev, Nikola Vapcarov qui puisent aux sources du réalisme; et les poétesses Elisaveta Bagrjana et Dora Gabe. L'après seconde guerre mondiale voit la littérature bulgare être influencée par la littérature russe et soviétique, elle célèbre alors le culte du héros. Après 1956, elle prend une tournure plus humaniste et individuelle, analysant les comportements psychologiques et les conflits internes. (Jordan Radickov, Kamen Kalcev).