Poème d'amour yiddish

שפיגל

דײַן פֿאַרשפּיגלט געשטאַלט

איז געוויס מײַן שענסט ליד,

נאָר אײַל צו, עס צעפֿאַלט !

ס'איז מײַן לעצט "כ'האָב דיך ליב".

Retourner
Traduit en yidiche par Y. Niborski & B. Vaisbrot

Lecture audio Bernard Vaisbrot

La romanisation

Dian paaarshpiyglt g'eshtaalt

Ayz g'evvys mian sh'enst lyd,

Naar aial tsv, 'es ts'epaaalt!

S'ayz mian l'etst "k'haab dyk lyb".

Retourner
דײַן פֿאַרשפּיגלט געשטאַלט    איז געוויס מײַן שענסט ליד   נאָר אײַל צו, עס צעפֿאַלט    ס'איז מײַן לעצט  כ'האָב דיך ליבRetourner
Version originale
Poème la glace

Jolie juive allemande et ta langue

Ce poème d'amour yiddish (yidiche, yidich, judéo-allemand), il est pour toi! Il est l'exact dessin de tes courbes, la forme de ton visage, et l'arrondi de ta bouche. Les couleurs de tes mèches, ajoutent une note au tableau, car rien d'autre, ni tes yeux ni ta bouche, n'use du moindre artifice. Je pense souvent à toi, quand j'entend les airs grincants de ton folklore. J'aime ce violon triste, mais en même temps, si plein de vie, et toi tu en regorges!

Le yiddish est la langue germanique des juifs d'Europe Centrale et Orientale, parlée en 1938 par 2/3 de la communauté Ashkénaze, sur les 5 continents. Ce judéo-allemand créolisé dans les pays slaves, se raréfie actuellement, mais beaucoup encore comprendront ce poème d'amour (ליבע ליד) écrit en yiddish. Le yiddish est né il y a près d'un millier d'années, chez des émigrants juifs du Nord de la France, installés dans nombre de villes le long du Rhin, et qui ont adopté les dialectes allemands de la région. Leur langue a bien sûr été fortement influencé par l'hébreu, qui est resté pour les Juifs du mon entier, le langage de la religion, et de l'érudition.

Au XIVe siècle, la zone où l'on parle le Yiddish s'est déplacée vers l'est, en Pologne, en Lituanie et en Russie, où il a absorbé des éléments des différentes langues slaves rencontrées. Le Yiddish s'écrit en caractères hébreux avec une différence importante, puisqu'il utilise des lettres pour les voyelles. L'allemand reste l'élément dominant de la langue. L'exode massif des Juifs d'Europe de l'est entre 1880-1920 a emporté le Yiddish dans beaucoup de parties du monde.

Comme les autres langues juives, le Yiddish s'écrit avec l'alphabet hébreu. Contrairement à l'hébreu, qui à quelques exceptions près est écrit sans voyelles, le Yiddish, a adapté certains signes, pour les utiliser comme des voyelles. Les mots d'origines sémitique, sont en général épellés comme dans leur langue d'origine. Par contre, les mots d'origine slav, germanique ou autre, sont épellés de manière phonétique.

Histoire de la littérature yiddish

La littérature écrite en yiddish à pris son véritable essort, pour devenir une véritable langue au 16eme siècle grace à l'écrivain Elizah Bochar. Au 18eme l'on trouve les poèmes de M. Gordon, les contes d'Abramovitz, les romans de Cholem Aleichem. Varsovie, Odessa et New-York sont les grands centres de la culture yiddish et de développement d'une littérature qui exprime la détresse d'une douloureuse destinée, avec un romancier comme L. J Lnetzki, un poète comme M. Rosenfeld. Le poète Yehoash, lui, traduira la bible. N'oublions pas Sholom Aleichim, Isaac Loeb Peretz et Isaac Bashevis un chanteur qui obtiendra le prix Nobel de littérature en 1978.

La création de l'état d'Israel, qui fait de l'hébreu classique la langue officielle et littéraire, a considérablement restreint aujourd'hui le domaine de la littérature yiddish.

Langues voisines
Poème ladino - Poème hébreu
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr