Dit omrids i spejlet Det er mit smukkeste digt Men skynd dig det udviskes Det er mit sidste jeg elsker dig !
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme danois traduction Maïwenn

Lecture audio Christoffer Emil Bruun dr.dk
Ma viking, ce poème d'amour danois te va si bien que je te l'offre. Qu'il t'envahisse comme tu envahis mon coeur, et reste en toi comme le poème de la magie des mots. De ta fenêtre tu vois la mer du Nord qui roule dans son va et vient les galets. Ton quotidien est ainsi et tu aimes la douceur de cette monotonie. Parfois la mer se déchaine. Il y a bien longtemps tu as aimé comme dans un feu brulant avec la force de ces vagues. Mais c'est du passé, ton passé, et tu y songes souvent en te disant pourvu qu'un jour il revienne.

Environ 6 millions de personnes parlent le danois la langue officielle du Danemark. Unifié depuis le 10eme siècle le Danemark reste profondement attaché à son independance. Il se compose de nombreuses iles dont les Féroées et aussi du Groenland (le pays des inuits) un territoire recouvert à 85% par l'islandsis (la calotte glacière). Le danois est très proche du suédois avec lequel il constitue le groupe oriental des langues nordiques, ainsi que du norvégien. La période runique montre en gros la même langue que le suédois. A partir du 11eme s. les deux langues se différencient plus nettement, surtout avec l'apparition du coup de glotte du système phonologique danois. Il subit l'influence du bas allemand et du français. Au 18eme une réforme puriste éliminera de nombreux emprunts au français au profit de mots de racines germanique. A l'époque moderne le danois a influencé le suédois et l'islandais. Sauf des inscriptions runiques, aucun écrit n'est demeuré de l'époque paienne, mais des récits en prose ou en vers ont été recueillis au 13eme s. par Saxo Grammaticus mais en latin. Au 17eme la poésie religieuse culmine avec l'oeuvre majestueuse de Thomas Kingo. La poésie profane de Soren Terkelsen et d'Anders Bording ne présente qu'un intérêt historique. Le 18eme se trouve dominé par Ludvig Holberg. Poète léger, Ambrosius Stub a laissé d'agréables chansons. Adam Oehlenschlager, ouvre brillamment l'ère romantique par ses poèmes et ses grandes tragédies. Nikolai Grundtvig également poète, s'attache à faire revivre ses ancêtres vikings. Le poète Wilhelm Schack von Staffeldt lui reste plus près du romantisme allemand. Au 19eme les poètes Winther et Aarestrup chantent l'amour de la femme. Un génie authentique domine cette période: Hans Christian Andersen, dont les contes sont célèbres dans le monde entier. Le philosophe et poète Kierkegaard, laisse apparaitre une inquiétude nouvelle, qui annonce le monde moderne. On assiste à un renouveau de la poésie avec Viggo Stuckenberg, Helge Rode, Ludvig Holstein, et Sophus Claussen qui est le plus brillant et le plus symboliste de tous. La poésie danoise du 20eme est d'abord positiviste avant d'etre imprégnée d'existentialisme. Johannes V. Jensen devient le pionnier d'une poésie du terroir qui comptera ultérieurement des poètes comme Jeppe Aakjaer, Johan Skoldborg, Marie Bregendhal etc... L'entre deux guerres voit les écrivains se tourner vers le roman psychologique. Citons Martin A. Hansen et Karen Blixen. l'isolement de l'individu deviendra le thème principal de l'après guerre chez les poètes comme Ole Wivel, Thorkild Bjornvig, Erik Knudsen.Vers 1960 la poésie avec Klaus Rifbjerg parle de la problématique de l'identité. 1968 donne naissance à une recherche littéraire poétique. Le poète danois symboliste Henrik Nordbrandt et surtout Ebbe Klovedal Reich écrivent des poèmes d'orientation politique.