Poème d'amour romani

Oglindă

Tyiro tasvir and-e glinda

Si muri premajšukar poema

Ba sidyar, na te xasardyol

Kado "kamav tut" si mandar o paluno!

Retourner
Traduit en romani par Selam Pató poétesse

Lecture audio Selam Pató
Tyiro tasvir and-e glinda  Si muri premajšukar poema  Ba sidyar, na te xasardyol  Kado kamav tut si mandar o paluno!Retourner
Version originale
Poème la glace

Jolie Bohémienne & romani

Tzigane, carmen tu resteras toujours la plus belle des bohémiennes, tu l'es encore bien d'avantage que n'importe quel texte en romani. Un jour, de ta roulotte, en surfant sur le web, tu verras ton image dans une glace, et tu sauras!

Cette traduction de mon poème d'amour en romani (tsigane, rromani) est ici en lovari le dialecte rom qui a été retenu le 12 avril 1971 au 1er congrès mondial des Roms comme le dialecte dominant du romani. Il me renvoit déjà toute la magie du reflet de ton miroir. Tu me contacteras et c'est moi qui viendrait te voir au coin du feu, voir avec toi voler les robes des danseuses de flamenco.

Le romani (tsigane, tzigane) est la langue indo-aryenne, des tribus nomades banjaras originaires du nord-ouest de l'Inde. 4.5 millions de gens répartis dans de nombreux pays, sauront comprendre cette traduction. Ici mon poème traduit est dans le dialecte rom de Hongrie.

Le Romani est la seule langue indo-aryenne parlée exclusivement en Europe ainsi que par quelques émmigrants en Australie et aux Amériques. La langue prend aussi le nom des populations qui la parle (tsigane, Rom etc...) Ces populations réparties dans divers pays d'Europe parlent tous une langue rome, qui possède ses propres caractéristiques dialectales. Leurs plus importantes concentrations sont en Europe centrale, et Europe du sud-est (Macédoine, Bulgarie, Roumanie, et Slovaquie).

Le romani est une langue de tradition orale, et par tradition, cette oralité a la vocation des secrets protecteurs. Ce n'est que très récemment 1990 qu'on a commencé à écrire, une langue, qui désormais est utilisée par des médias, et sur internet.. plus rarement dans des écoles.

C'est au milieu du 16eme siècle en Europe que l'on parle la première fois de Romani. Depuis notre connaissance de cette langue, et de son histoire, s'appuie sur la comparaison, que l'on peut en faire avec les autres langues indo-aryennes, et les langues, avec lesquelles elle a pu être en contact. A l'évidence cette langue partage beaucoup avec le sanskrit et plus précisément les langue indo-centrales.

On pense que les populations qui parlent le romani, venaient donc de cette zone centrale, puis, ont d'abord été d'avantage vers le nord, pour finallement quitter l'Inde. C'est ce que nous apprend la linguistique, en montrant dans le proto-romani, une forme d'hybridation entre les dialectes du centre et du nord. On pense aussi que ce départ du continent indien pourrait se situer autour du 10eme s. Par la suite cette langue sera influencée par l'arménien et les langues iraniennes, puis à son arrivée en Europe, par le grec. La séparation de cette langue mère en dialectes, surviendra au 14eme s, quand différents groupes se disperseront des Balkans vers l'Europe de l'ouest et du nord, leurs implantations se feront au 16-17eme s.

Il existe de nombreuses variétés de langue tsigane, résultat des contacts avec les langues environnantes.

Les roms

Les Roms sont depuis longtemps des nomades. Originaires du Sind, les aléas climatiques, les ont contraints à s'exiler vers la Mésopotamie, d'où ils repartiront pour fuir les guerres d'exterminations menées contre eux, et iront vers la Grèce. Une autre vague d'émigration les dirigera vers l'Europe, les pays Baltes et la Russie. Leurs communautés prendront différents noms suivant l'endroit où on les trouve. Rom vient de Romané Chavé (fils de Ram), héros du Ramayana, Manouche lui vient du sanskrit (être humain), vlach, kalo(e) (brun) etc... sont autant de noms qui les désignent.

Bien que sans tradition écrite, le tzigane est resté très vivant sans doute à cause de son utilisation comme langue secrète; il a également imprégné de nombreux argots dans divers pays européens. La musique des Gitans, elle aussi est variée, car dans des pays variés, ils se sont en général approprié les répertoires autochtones.

Cette musique est leur poésie! Leurs poèmes sont chantés! Ils ont conservé leur langue et leurs croyances et on en distingue trois groupes: les Rom localisés en Europe-centrale, Les Manouches ou Sinté essentiellement en Italie, et les Kalé (gitans) essentiellement en Espagne et au Portugal.

Langue rome
Poème tzigane
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr