Poème d'amour espagnol

El espejo

Tu imagen en el espejo

Es mi más bello poema

Pero date prisa, se borra

¡es mi último “te amo”!

Retourner
Traduit en espagnol par Gwenael

Audio Maria Luisa León (Castille) & Ligia (Colombie)
Tu imagen en el espejo Es mi más bello poema  Pero date prisa, se borra ¡es mi último te amo!Retourner
Version originale
Poème la glace

Carmen l'Espagnole

Carmen, ton miroir ibère te va si bien! N'oublie jamais le poème d'amour (Poema de amor) espagnol qu'il te renvoie chaque jour. Et vous, n'oubliez jamais la charmante poésie d'une beauté d'au-delà les Pyrénées. A-t-elle 30, 40, 50, 60 ou 70 ans? Peu importe, elle est sans age, les rides ne l'atteignent pas. Son reflet défie l'éternité.

Et elle le susurre: "Rien ne vaut la magie d'une feuille de papier! Je peux te l'assurer, la tienne ne jaunira jamais."

Mais, où est-elle mon espagnole? Où vit-elle exactement? Et surtout, quand trouvera-t-elle, ma petite feuille, noircie pour elle de cette vingtaine de mots? Pour l'instant tu relis Don Quichotte, ton livre de chevet, et une anthologie, qui rassemble les plus belles strophes d'amour écrites par les poètes espagnols.

Peut-être est-ce grâce à toi, qu'un jour je me mettrai à écrire. J'ai au fond de moi, tant de pages à déposer quelque part. Et comme je l'ai fait avec ces 4 vers, toutes ces pages, il me faudra un jour les condenser, les convertir de millions en centaines. C'est difficile de commencer. Chaque jour je repousse, et pourtant j'ai l'idée, une idée pas encore inventée. Mais si pour écrire les 4 lignes que tu viens de lire, il y avait juste, à inventer, à imaginer quelque chose qui n'avait jamais été fait, pour en assembler des milliers, il faut le talent en plus. Tavail et talent, sont deux mots synonymes, le savais-tu? Le talent est un long apprentissage.

Tout cet "art" moderne autour de nous, qui s'extasie devant un couvercle de toilette déposé sur le sol, s'il est moderne, a-t-il quelque chose d'artistique en lui? non! rien! C'est un néant absolu. S'il est dans la majorité des cas sans aucune imagination, il est toujours sans talent.

L'enseignement n'enseigne plus qu'une chose: qu'il ne faut rien enseigner. Une véritable création à le plus souvent besoin du talent qui la porte. Et puis, ce "pseudo art" moderne, à vomir, il porte en lui quelque chose de totalitaire. Il voudrait nous imposer d'aimer cette chemise toute maculée de crottes de chiens, au prétexte, débile, du roman absurde, qui va avec... Nous imposer que ce roman est celui de la crotte de chien, et que ceux qui ne s'extasient pas, ne sont que des crétins!

Là encore il y un autre livre que je pourrai citer, mais je voudrais le relire avant de t'en parler.

Histoire de la littérature espagnole

L'espagnol ou castillan, est une langue ibéro-romane parlée par 580 millions de personnes, c'est la 3ème langue la plus parlée, et on la retrouve sur tous les continents. C'est la langue nationale de l'Espagne et de nombreux pays d'Amérique du Sud.

L'espagnol issu du latin vulgaire, a subit de profondes influences germaniques (période Wisigothique), puis des influences arabes pendant 8 siècles. Le dialecte castillan va devenir peu à peu la langue prépondérante et littéraire.

Les Romains sont arrivés en Espagne avec les guerres puniques (-250). Les langues de la péninsule ibérique commenceront à acquérir des indentités propres au 13eme s.

Les premiers textes sont en caractères arabes et terminent parfois des poèmes arabes ou hébreux. Au 12eme s., c'est le véritable début de la littérature espagnole avec le poème du Cid. Gonzalo de Berceo est le premier auteur dont le nom soit venu jusqu'à nous, c'est le patriarche de la poésie castillane. Cette poésie de l'Espagne médiévale s'inspire souvent des productions françaises et parfois de thèmes arabes. La poésie lyrique, influencée par la poésie occitane, s'écrit en gallicien.

Le "libro de buen amor" est le chef-d'oeuvre du 14eme s. La fin du Moyen-Age voit appraitre des poèmes espagnols anonymes en vers octosyllabiques; cette poésie lyrique traite tous les sujets. L'ensemble de ces poèmes constitue un des monuments les plus originaux de la littérature espagnole: Le Romancero marquera profondement 2 siècles.

Le 16eme et le 17eme marquent une période appelée "siècle d'or" qui s'ouvre avec la poésie pastorale de Garcilaso de la Vega. La poésie lyrique est illustrée par Luis de Leon. A cette période apparait la poésie mystique de saint Jean de la Croix, et Cervantès produit son oeuvre. Luis de Gongora a deux manières d'écrire en vers, dont la seconde, appelée "gongorisme" a donné naissance au "cultisme". Poète espagnol très discuté, il est vénéré aujourd'hui comme un précurseur. Les poèmes de saint Jean de la Croix inspirés du cantique des cantiques apparaissent comme une poésie mystique.

Le 18-19eme est peu poétique, si l'on excepte le vrai poète Melendez Valdes. Les poètes du 19eme sont le plus souvent des dramaturges; déjà renomé par sa poésie José Zorrilla connait le succès avec "Don Juan Tenorio". Ruben Dario poète venu du Nicaragua aura une influence considérable sur la lyrique espagnole. Il éclipse les poètes Ramon de Campoamor et Gaspar Nunez de Arce.

Le 20eme est le grand siècle de la poésie avec une pléiade de poètes dont le succès déborde les frontières; Antonio Machado, Federico Garcia Lorca, Juan Ramon Jimenez, Gerardo Diego, Pedro Salinas et Rafael Alberti qui met sa poésie au service du peuple. Les poètes mêlent à un amour passionné de leur pays un grand souci de recherches formelles. La poésie de la nouvelle génération reconquiert les valeurs de l'imagination et de la sensualité.

Langues ibères
Portugais - Galicien - Léonais - Catalan
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr