Poème d'amour turkmène

Aüna

Aünada seniň şekiliň,

Meň demimiň iň gowy setirleri-

Gyssan! Yitermi,öçermi!

Soňky duügularyň ykrar etmesi.

Retourner
Traduit en turkmène par Leila and Kamila
Aünada seniň şekiliň,  Meň demimiň iň gowy setirleri-  Gyssan! Yitermi,öçermi!  Soňky duügularyň ykrar etmesi.Retourner
Version originale
Poème la glace

La muse & sa langue

Traduction turkmène de mon poème d'amour. La muse est-elle Turkmène? Oui bien sûr! Elle existe forcément cette femme turkmenophone qui un jour me lira. J'ai dans ma poche d'autres morceaux de papiers à lui donner. Ils sont bien pliés comme pour en protéger les mots. Ces mots, sont dans une langue inconnue, elle seule la comprendra.

Cette langue oghouze, voisine de l'azeri et du turc, est parlée par 8 millions de personnes. Le turkmène, langue altaique du groupe des langues turques est parlée, en Asie centrale au Turkménistan, où il est langue nationale, par le peuple d'origine turc que sont les Turkmènes.

Le turkmène, qui est donc une langue turque, est parlé au Turkménistan (capitale Ashgabat). Depuis 1992, avec la chute de l'empire soviétique, le turkmène, est devenu la langue officielle d'un état.

On a peu de documents concernant le vieux turkmen. La littérature écrite, ne commence qu'au 18eme s, avec une langue non encore fixée. La langue standard, basée sur le dialecte teke, de la région d'Ashgabat, date de 1938. Le turkmène utilisera tour à tour, le script arabe, cyrillique et latin pour s'écrire. Le dialecte principal est donc le teke, citons aussi trois autres dialectes: le yomud, l'ersari, le turkpen.

Les Turkmènes

Les turkmènes, sont des tribus turques, dont l'empire, situé au milieu des steppes d'Asie, s'est effondré en 744. Certains d'entre eux migreront, entre les fleuves Oural et Syrdaria. Ils fonderont au 10eme s la dynastie Seljuk et un état autonome. Au 11eme s, ils quitteront cette région pour aller plus vers l'ouest. Leurs descendants actuels sont les turques du Khorasan, d'Azerbaijan, et de Turquie. La majorité des locuteurs turkmen ne sont pas les descendants de ces migrants (Seljuk).

Pendant la conquête Mongole au 13eme s, le reste des tribus Oghuz, sera chassé vers le désert du Karakum, et l'est de la Caspienne. Au 16 eme s, des groupes migreront, vers ce qui est aujourd'hui le Turménistan (Khorezm), et vers le Khorasan, absorbant, les populations iraniennes et turques présentes. Les migrations les plus importantes datent du 17eme s, et au 18eme s, l'aire géographique du Turkménistan sera celle d'aujourd'hui. La conquête russe, poussera de nombreux groupes à partir vers l'Iran et l'Afghanistan.

Le Turkménistan en Asia centrale, a une histoire ancenne très riche, marquée par de grandes civilisations: Le royaume Parthe, l'empire Seljuk, etl'empire Urgench. Partout l'on trouve trace de monuments historiques qui l'atteste. La route de la soie qui passait à travers le Turkmenistan en à fait le lieu de confrontation entre l'ouest et l'est, entre les légions rmaines et et les hordes de Genghis Khan. Le Turkmene est proche du Turc.

Langues turques sud
Poème gagauz - Poème azeri - Poème turc
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr