Poème d'amour mari

Вожт ончешеш вочшо йомартле тӱсет -

Мургорнош у шӱлышем кодеш.

Ит вашке таҥем! Ит емдара сынет!

Пэтартеш шижмаен шеп ойжем?

Traduit en marii & voix Nadya
Lecture audio
Вожт ончешеш вочшо йомартле тӱсет -  Мургорнош у шӱлышем кодеш.  Ит вашке таҥем! Ит емдара сынет!  Пэтартеш шижмаен шеп ойжем?

Recueil de poésie
Version originale
Poème la glace

Le tchérémisse

(Йӧратымаш нерген почеламутшо-влак) Poème d'amour La Glace traduit en marii (mari, tchérémisse), la langue ouralienne, finno-volgaïque de la république des Maris, parlée par 550.000 locuteurs. Le tchérémisse est l'autre nom de cette langue de Haute Volga qui compte 540.000 locuteurs.

La langue mari fait partie de la branche occidentale des langues finno-ougriennes et comprend trois dialectes principaux (plaine, forêt et montagne). Si les dialectes de la plaine et de la forêt sont assez proches, celui de la montagne leur est assez éloigné. Inutile de dire l'apport des mots d'origine russe lié à la période soviétique. C'est d'ailleurs dans cette période qu'apparaîtront deux langues littéraires: celle du mari des plaines et forêt, et celle du mari de la montagne.

Les Mari

La république des Maris (Tcherepovets), dont il est langue officielle, se situe à 600kms de Moscou à l'est. Sa capitale est Ioshkarola. Bien que cette république soit à leur nom, ils y sont minoritaires en nombre, les Russes étant les plus nombreux. Les Maris se répartissent aussi dans d'autres régions centrales de la Volga.

Le mot Tchérémisse qui les désigne apparaît dans des manuscrits datant du Xe siècle, leurs autres noms sont Mar (homme), Mari, Marii.

Les Mari comme leur langue peuvent être divisé en trois: ceux de la plaine (Olyk-Mari), ceux de la forêt (Kojla-Mari) et ceux de la montagne (Kouryk-Mari).

Langues finno-ougriennes
Poème hongrois - Poème moksha
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr
Poème traduit en 423 langues: ici en mari