Poème d'amour nenets

Ювэй, сидянгхана надьвар –

Саць сава падвын то” олха.

Паромбю”, надимданавар’ юнгу,

«Мэнева» пуданав!

Pause animation La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr
Traduit en nenets par Серафима Петровна Дуркина
Retourner
Version originale
Poème Français
Ювэй, сидянгхана надьвар –  Саць сава падвын то” олха.  Паромбю”, надимданавар’ юнгу,  «Мэнева» пуданав!
Retourner

Langue nenets

Une traduction peu banale que ce poème d'amour nenets (yourak), ici de la toundra, l'un des deux dialectes samoyèdes des Nenets (Nenetz).

Les Nenets

On trouve les Nenets (Nenetz) près du cercle polaire, du coté de la péninsule de Yamal. Ils sont nomades, vivent de la pêche et de l'élevage des rennes, et mênent une vie qui n'a pas changée depuis un millénaire. Le renne est au coeur de leur culture: vêtements, nourriture, loisirs (courses de rennes). Il est tellement nécessaire et emblématique, que son importance va même jusqu'au sacré! Leur vie nomade, étant très difficile, beaucoup d'entre eux fuient ce nomadisme et se font assimiler par la société Russe. Ce poeme yourak est dans une langue ouralienne, qui se divise en deux dialectes, celui de la forêt et celui de la toundra pour environ 30,000 locuteurs.
Langue ouralienne
Poème oudmourte
Poèmes d'amour - Poèmes d'ex URSS