гъундж

гъунджэм къыридзэрэ уи сурэт

мы сы усэ янахь дахэрары

ау зыгъэпсынчь, сэкIоды

къыосожытэр "щь1у о усэлъэгъу"

Retourner
Traduit en adygué & voix Medkua Adnan

Lecture audio
гъунджэм къыридзэрэ уи сурэт  мы сы усэ янахь дахэрары  ау зыгъэпсынчь, сэкIоды  къыосожытэр щь1у о усэлъэгъуRetourner
Version originale
La glace

Bèla était-elle Adyguée ou Kabarde?

Poésie traduite en langue adyguée (adygueî, tcherkesse occidental) pour environ 100,000 personnes. Bèla, l'héroine de Lermontov était circasienne. Peut-être est-ce elle qui se cache derrière ce joli miroir! Le tcherkesse occidental n'est plus parlé que dans une vingtaine de villages. Il faut distinguer kabarde (tcherkesse oriental) et adygué qui sont deux langues distinctes pour des populations voisines de par leurs orignes.

Les Adyghes

Le peuple Circassien remonte aux temps anciens, et jusqu'au milieu du XIXe siècle ils occupaient presque toute la région entre les montagnes du Caucase, la rivière Kuban, et la mer Noire. L'adygué est aussi une part du territoire de la Circasie. La république d'Adyguée reste un endroit sauvage et très boisé puisque des forêts couvrent 41% de son territoire. Les Adyguéens sont à l'extrémité occidentale du Caucase, dans les basses vallées des fleuves Kouban et Laba, qui forment la région autonome des Adyguéens
Groupe tcherkesse
Poème kabarde
Page d'accueil - Poèmes d'ex URSS
La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr