Poème d'amour ouigour

Eynek

Eng güzel nezmidur, shé'irdur manga,

Eynekni tebessum qildurghan chéhring.

Pexes bol aldingdin bolidu ghayib,

Bolghandek bir sanga atighan méhrim.

Retourner
Traduit en ouïghour par Mamatjan Juma

Lecture audio Mamatjan Juma RFA
Eng güzel nezmidur, shé'irdur manga,  Eynekni tebessum qildurghan chéhring.  Pexes bol aldingdin bolidu ghayib,  Bolghandek bir sanga atighan méhrim.Retourner
Version originale
Poème la glace

Le marron de ses jolis yeux & sa langue

Pour elle, mon poème traduit en ouïgour (ouïghour). Quatre vers pour un amour ouïgour, car là où en asie centrale, au Xinjiang les femmes se mirent dans le Tarim, l'une d'elles, un beau jour, verra apparaître, le dessin en amande, du marron de ses jolis yeux.

L'ouïgour, est une langue turque de la famille des langues altaïques, parlée par 14 millions de personnes. Elle est officielle au Xinjiang (Turkestan Oriental). Cette langue, peut utiliser différents alphabets pour s'écrire. Actuellement, c'est l'alphabet latin, dans lequel est transcrit mon poème, qui est utilisé. Les Ouïghours ou Ouigours, et les Ouzbeks sont des peuples très voisins.

L'Ouigour (turc de l'est), est parlé en Chine au Xinjiang. Dans cette région, on parle aussi chinois, kazakh et kirghiz. La majorité des locuteurs vivent au nord du Tarim, les autres se répartissent entre Kazakhstan, Kyrgyzstan, Ouzbekistan, Tajikistan, Turkmenistan, Afghanistan, et Mongolie. Si le chinois est la langue dominante, l'ouigour a un status officiel. Des écoles et universités l'enseignent, notamment au Kazakhstan, où l'on trouve également des publications en Ouighour.

L'ouigour est cousin de l'Ouzbek. Le vieil Ouighour, lui, est très semblable aux inscriptions d'Orkhon, inscriptions, de la dynastie Turque. L'ouighour moderne n'en est pas la continuité, il en diffère beaucoup, du fait des intéractions, qui ont eues lieu avec le Soghdian, le Tokharian, et bien d'autres langues. Les Ouighours ont eus très tôt des contacts avec les Mongols, puis avec les Kirghiz et les Kazakhs. Les influences perses et arabes, apportés par des marchands et des religieux, le long de la route de la soie sont évidentes et bien présentes.

Le vieil ouighour présente une riche langue littéraire, le plus souvent religieuse (boudhiste). On possède nombre de documents, datant du 15eme s, écrits dans des scripts variés, qui en témoignent. C'est en 1922 qu'est décidé d'adopter le terme "ouigour" pour désigner la langue, une décision, qui suivra au Xinjiang. Plus tard le dialect de Ghulja sera définit comme le standard

D'abord écrit avec le script arabe, puis cyrillique, l'ouighour moderne utilise maintenant les lettres latines, basées sur le système du pinyin chinois.

Les Ouïgours

Les Ouighours à l'origine vivaient sur le territoire de l'actuelle Mongolie, du coté du fleuve Selenga, Vassals des Turcs, ils finiront, pas les vaincres en 744, et créer un empire, qui s'étendra, des montagnes de l'Atai jusqu'au lac Baikal. L'extention de leur territoire, ira encore plus vers l'est, jusqu'au Tarim. Leurs contacts avec les Chinois seront si étroits, qu'ils leur emprunteront, de nombreuses caractéristiques.

En 840, après avoir été défaits par les Kirghizs, ils migreront plus au sud, au nord de la Chine pour s'assimiler avec Chinois et Mongols. Ceux établis à l'ouest de la Chine, du côté de Gansu, sont leurs descendants, métissés de Tibétains et Mongoles.

Un plus grand groupe, le long du Tarim créera le royaume de Kocho, qui existera jusqu'à l'invasion mongole au 13eme s. Dans ce royaume, les Ouighours sédentarisés, auront une importante production littéraire. Cette région connaitra la venue de nombreux groupes turcs, et la vieille culture ouighour s'éteindra, avec la venue de l'islam. Au 10eme s, c'est la création, du premier empire turc islamisé dans l'est (l'empire Karakhanid). Après des invasions Mongols, Junggars etc, cette région sera convoitée par la Russie et la Chine.

Langue turque est
Poème Ouzbek
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr