Poème d'amour avar

МатӀу

Дур нахъчlвай матlуялда -

Мухъал дур лъикlаб хlухьлалъул.

Хехго тагlуна доб сунна дай,

Ахирисеб асар мукlурлъизе.

Traduit en avar par Gafgaz
Lecture audio du poeme Мадина Гаджиева
Poème d'amour avar

Une romanisation

Maṫu

Dur naqč̇vaj maṫujalda -

Muqal dur łik̇ab ħux̦lałul.

Xexgo taḣuna dob sunna daj,

Axiriseb asar muk̇urłize.

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue avar

Un poème d'amour français, traduit en avar (noms alternatifs et dialectes : batlukh, avaro, maarul dagestani, north avar, south-west avar, karakh, andian avar, avar, khunzakh, dagestani, salatav, antsukh, hid keleb, qarakh, andalal shulanin, zaqatal, zaqatala, south-east avar, hid kaxib, khundzuri, ancux, bolmats, andalal untib, bacadin, qusur, zakataly, char, andalal, unkratl, bolmac, autonyme : авар мацӏ (avar maⱬ), магӏарул мацӏ (maⱨarul maⱬ)), la langue caucasienne des descendants des Huns, originaires de Tartarie. L'avar (langue des montagnes) est celle des Avars.

L'avar, du groupe linguistique Avaro-Andi-Dido (branche nord-est de la famille des langues du Nord Caucase), est proche de l'andi et du dido, et sert de langue de relation pour les communications intertribales. Au Dagestan, province plus petite qu'une région française, on trouve une bonne trentaine de languages différents. C'est une langue où l'agent de l'action est exprimé par une forme ergative.

"Avar" est un mot russe d’origine turque, pour désigner, à la fois, le peuple et la langue qu'ils parlent : dans les bassins Avar Koysu, Upper Sulak, Andi Koysu, les colonies de plaine et les villes du nord du Daghestan, ainsi que dans les districts de Zakatala et Balakan en Azerbaïdjan, pour un total de 850 000 locuteurs.

L'Avar est attesté dès le XIVe siècle, mais on a véritablement commencé à l'écrire qu'au XVIIe siècle ... date à laquelle, on l'écrivait avec un alphabet arabe adapté. Ensuite on a utilisé l'écriture latine, et en 1938, l'écriture cyrillique a été adoptée.

L'avar est un un ensemble de dialectes, nombreux, et quelques fois très divergents, sans intelligibilité mutuelle, notamment, entre les plus méridionaux et les plus septentrionaux. Néanmoins, tous ces dialectes partagent une culture commune, que l'on retrouve aussi chez les populations andiques et tseziques ... les langues avar, andique et tsezique, sont une branche des langues du Caucase oriental. Au Nord, les dialectes autour de Khunzaq, sont assez homogènes et proches du standard littéraire. Au Sud, les dialectes sont plus diversifiés, et on les connaît moins bien.

L’avar est une langue officielle du Daghestan, on l'enseigne dans les écoles et dans les universités. Si dans les campagnes, cette langue, utilisée pour communiquer, se porte bien, même si les plus jeunes commencent à la délaisser, en ville, elle décline au profit du russe en tant que langue de communication (le bilinguisme russe est courant au Daghestan)... par contre dans ces même villes, son prestige est important, et peut se mesurer à son usage dans le domaine culturel ... au nombre de chanteurs populaires qui l'utilisent.

En Azerbaïdjan son enseignement est plus discret, et le récent changement de script pour l'azeri (script latin en remplacement du cyrillique), affectera sûrement l'utilisation de l'avar littéraire, dans ce pays.

Les Avars

Les Avars, s'auto-désignent sous le nom de Maarulal. Cette ethnie du Caucase qui est le fruit d'importants métissages, dans l'histoire, effectua de nombreux raids vers la Chine et l'Europe.

Les Avars (Avartsy, Avares, Ruanruan), étaient des Mongols de Haute-Asie, nomadisant de la Mandchourie à Tourfan. Cavaliers intrépides et féroces, ils obéissaient à un Kagan et vivaient dans une capitale ambulante, et fortifiée, le Ring, où ils amassaient leurs trésors. Ils vinrent jusqu'en Hongrie, Turquie, et Italie, avant de céder sous les attaques des Francs.

De par leur présence au cours de l'histoire, leur influence et celle leur langue, aura toujours été très importantes sur tous leur voisins.

Langue nakho-daghestanienne
Poème dargwa
Poème traduit en avar (488 langues)