Poème d'amour kalmouk

толь

Нарна толян мет, чирячнь-

Насн жирглин айта шюлг

Гилвксн толян агчмд унтрна

Адг!Мини дурна сюл герчлт

Traduit en kalmouk par Nina Akicheva
Lecture audio Bogdahna Chingis
Poème d'amour kalmouk

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue Kalmouk

Voici un poème d'amour kalmouk (autres noms que l'on peut trouver : kalmyk, elyut, dorbot, torguud, kalmyk-oirat, torghut, uriankhai, western mongol, torghud, jakhachin, bayit, khoton, ööld, weilate, mingat, volga oirat, kalmuck, tu'erhute, olot, european oirat, torgut, dörbet, western mongolian, kalmytskii jazyk, qalmaq, torguut, kalmack, eleuth, oirat, khalli, dörböd, sart qalmaq, kalmuk, oyrat, khoshuud, derbet, qinghai, torghoud, khoshut, hoton, kök nur, buzawa, xinjiang mongolian, autonyme : хальмг келн‎ (xaľmg keln)), du poète français Richard Bellon.

Le kalmouk est une langue mongole, du groupe oïrat, officielle en république de Kalmoukie, qui est aussi parlée en Chine et en Mongolie, pour un total d'environ 170 000 locuteurs, mais, il y en a moins de 50.000, qui le lisent, l'écrivent et l'utilisent en famille.

Le kalmouk comme le bouriate est apparenté au mongol moderne. Il comporte trois dialectes, le buzav, le torgut et le dörbet qui est à la langue littéraire.

On écrit le kalmouk depuis assez longtemps, tout d'abord avec un script basé sur celui du mongol, puis, en cyrillique, en lettre latines et de nouveau en cyrillique. Tous ces changements de script, ne sont pas sans conséquence, au vu des nombreux textes accumulés dans des scripts aussi différents.

Les déportations des Kalmouks vers la Sibérie, durant l'ére soviétique, ont décimé la population (près d'1/3), et donc la transmission de la langue.

De nos jours, bien que le kalmouk soit reconnu comme une des langues officielles de la République de Kalmoukie, même s'il y a quelques émissions tv en kalmouk, et que son enseignement ai progressé, c'est le russe qui est presque partout employé, même l'édition en kalmouk se raréfie.

Les kalmouks

La Kalmoukie (capitale Elista) est une région de steppes, et Les Kalmouks, qui la peuplent, descendent des Oïrats (Oirots, Mongols occidentaux), un ensemble de différentes tribus venues de Mongolie jusqu'au sud du Caucase.

A l'époque de Gengis Khan ils habitaient les forêts situées à l'ouest du lac Baïkal. Ces peuples venus d’Asie centrale, s’installeront sur le territoire de l’actuelle Kalmoukie, au début du XVIIe siècle. Si traditionnellement ils sont éleveurs nomades, ils commenceront à se sédentariser pendant l'époque soviétique.

Aujourd'hui ils vivent, essentiellement en République de Kalmoukie (sud-est de la partie européenne de la Fédération de Russie (à l'ouest du delta de la Volga, et au nord-ouest de la Caspienne)).

Les plus jolies filles de cette ethnie savent quand elles dansent, combien le regard des hommes les dévisage. Elles n'aiment pas trop cela, car si elles dansent, c'est pour d'autres raisons. Leur danse est leur language, mais qui saura le déchiffrer? Qui donc saura trouver les mots qu'elles seules comprennent?

Langues mongoles
Poème bouriate - Poème mongol
Poème traduit en kalmouk (482 langues)