Poème d'amour moksha

Тонь сильфце зерклатесе -

Строкать монь цеберень вайм.

Капшек! Ведь юмай! Маштписть ли

Последнийтня чувстватнень признаниетнень?

Traduit en mordve par Olga
Poème d'amour moksha

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le mordve-moksha

Poème d'amour "La Glace", traduit en mokcha (autres noms : mordve, moksha, mokshan, mordoff, mordvin, mordov, mordvin-moksha, autonyme : мокшень кяль‎ (mokšenj kälj)), par Olga traductrice.

Le mordve-moksha est une langue ouralique finno-volgaïque, parlée pour 1/3 des locuteurs, en Mordovie (500 km au sud-est de Moscou, sur la rive sud de la Volga), et pour les deux autres tiers, un peu partout sur le territoire de la Fédération de Russie. Si 200 000 personnes utilise le mokcha au quotidien, il y a en fait deux langues mordves, qui sont distinctes, la seconde s'appelle l'erzya.

Plusieurs tentatives avaient été faites, par des missionnaires, pour créer une langue écrite, dans laquelle ils pourraient traduire la bible. Ces tentatives, ne sont pas sans intérêt, car elles restent un témoignage, sur les dialectes utilisés alors.

Aujourd'hui, la chose est faite, et si le Moksha comporte de nombreux dialectes, le Moksha littéraire, basé sur le dialecte nord, est en fait une sorte d'hybride, un mixte, entre morphologie, phonétique, et adaptation de la norme Erzyan.

Les langues ouraliques, ont pris ce nom de l'Oural, la chaîne montagneuse de la région où on les trouve. Leur origine est incertaine. On pense que le proto-ouralique, serait né avec des populations venues de l'actuelle Hongrie et de la Norvège. Des deux langues mordves, le moksha ne compte que 30% des locuteurs, les 70% autres parlent l'erzya.

Les Mordves & Toi

Au XIIIe siècle, Guillaume de Roubrouk, profitant de la Pax Mongolica, et émissaire de Saint-Louis (roi de France), est le premier à mentionner le peuple Moxel (Mokshale).

Les Mordves vivaient dans la région de l'Oka. Alliés aux Kazhars, puis à la Horde d'Or, ils furent soumis par Ivan IV.

Ce poème est rare, puisqu'il y a seulement 200 000 mordvophones, dont 70 000 en Mordovie. Il me dit tout sur elle! C'est une très belle jeune femme, et elle parle cette langue, et sourit en me lisant. J'aime ce sourire, gracieux, tout autant que discret.

Langues finno-ougriennes
Poème hongrois - Poème mari
Poème traduit en moksha (482 langues)