Poème d'amour ouzbek

Koʻzgu

Ko’zgudagi aksing timsoli

Qalbimning eng go'zal sh’eriyatidir'

Shoshilmasang u g'oyib bo'lar.

'Seni sevaman' deb so'nggi aytishim

Retourner
Traduit en ouzbèque par Gulchekhra Nigmadjanov

Lecture audio Ruslan
Ko’zgudagi aksing timsoli  Qalbimning eng go'zal sh’eriyatidir'  Shoshilmasang u g'oyib bo'lar.  'Seni sevaman' deb so'nggi aytishimRetourner
Version originale
Poème la glace

Elle viendra

Poème ouzbek (ouzbèque) (Sevgi she'r), dans la langue officielle de l'Ouzbékistan qui compte 19 millions de locuteurs. Ces vers traduits en ouzbek sont un petit essai pour traduire un mystérieux miroir des contreforts de l'asie! Elle y habite, mais un beau jour viendra dans une tenue traditionelle chanter et danser en France.

L'ouzbek

L'ouzbek, langue ouïghoure tire son orignine du turc et descend directement du djaghatai. On distingue deux groupes dialectaux, ceux du nord et ceux du sud. L'Ouzbékistan ayant subit de nombreuses invasions: Grecs, Arabes, Turcs, Perses, Mongols, Russes, voilà toutes ses influences, avec une influence iranienne pour ceux du sud. Les Ouzbeks sont eux aussi, comme beaucoup de peuples de la région, des descendants de "la Horde d'or" turco-mongole qui règna sur la région au 14eme siècle. L'Ouzbekistan est le plus peuplé des nouveaux états indépendants d'Asie centrale. L'Ouzbek est une langue turque qui bien que turque, compte dans son vocabulaire plus de mots d'origine perse que turc, cela parceque les locuteurs d'origine tadjikes étaient les plus nombreux dans les villes Ouzbeques à l'époque de Samarkand et Bukhara. Navoi es un poète Uzbek fameux du 15eme siècle, et c'est aussi le nom du roman de Musa Tashmukhamedo.
Langue turque est
Poème Ouigour
La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr