Poème d'amour ouzbek

Koʻzgu

Ko’zgudagi aksing timsoli

Qalbimning eng go'zal sh’eriyatidir'

Shoshilmasang u g'oyib bo'lar.

'Seni sevaman' deb so'nggi aytishim

Retourner
Traduit en ouzbèque par Gulchekhra Nigmadjanov

Lecture audio Ruslan
Ko’zgudagi aksing timsoli  Qalbimning eng go'zal sh’eriyatidir'  Shoshilmasang u g'oyib bo'lar.  'Seni sevaman' deb so'nggi aytishimRetourner
Version originale
Poème la glace

Elle viendra, elle et sa langue

Poème ouzbek (ouzbèque) (Sevgi she'r), dans la langue officielle de l'Ouzbékistan qui compte 19 millions de locuteurs. Ces vers traduits en ouzbek sont un petit essai pour traduire un mystérieux miroir des contreforts de l'asie! Elle y habite, mais un beau jour viendra dans une tenue traditionelle chanter et danser en France.

L'ouzbek, langue ouïghoure tire son orignine du turc et descend directement du djaghatai. On distingue deux groupes dialectaux, ceux du nord et ceux du sud. L'Ouzbékistan ayant subit de nombreuses invasions: Grecs, Arabes, Turcs, Perses, Mongols, Russes, voilà toutes ses influences, avec une influence iranienne pour ceux du sud.

L'Ouzbek est une langue turque qui bien que turque, compte dans son vocabulaire plus de mots d'origine perse que turc, cela parceque les locuteurs d'origine tadjikes étaient les plus nombreux dans les villes Ouzbeques à l'époque de Samarkand et Bukhara.

On trouve plusieurs dialectes de l'ouzbek à l'ouest du Turkestan, notamment en Ouzbekistan. Environ 75% des Ouzbeks parlent cette langue, les autres langues parlées étant le russe, le tajik et le Karakalpak.

On parle aussi l'ouzbek, au: Tajikistan (1.2 million), nord de l'Afghanistan (1.5 million), Kyrgyzstan (600 000), Kazakhstan (350 000), Turkmenistan (360 000), Chine (Xinjiang) (15 000).

L'histoire est assez complexe, car dans cette région qui se nomme maintenant Ouzbékistan, des nomades et différentes populations sédentarisées, ont parlés durant des millénaires, différentes variétés de langues turques. Ces populations, étant en contact étroit avec d'autres qui parlaient des langues iraniennes, ont développé un bilinguisme, et cette proximité, à conduit à de nombreux emprunts.

La langue d'origine est une langue kipchak, qui après la chute de la horde d'or, se mélangera avec d'autres langues du groupe turques, parlées plus au sud. A ces langues s'ajoutera une iranisation à la période de sédentarisation. L'ouzbèque actuel, est donc basé sur la langue turque des populations qui se sont sédentarisées, langue emprunte de traits kipchack.

L'ouzbeque actuel est cousin de l'ouyghour, avec lequel il partage de nombreux traits. La période russe elle aussi aura marqué la langue. L'écriture, elle, aura été tour à tour, arabe, cyrillique et latine.

Ouzbèques & Ouzbekistan

Navoi est un poète Ouzbek fameux du 15eme siècle, et c'est aussi le nom du roman de Musa Tashmukhamedo.

Les Ouzbèques sont eux aussi, comme beaucoup de peuples de la région, des descendants de "la Horde d'or" turco-mongole qui règna sur la région au 14eme siècle. L'Ouzbekistan est le plus peuplé des nouveaux états indépendants d'Asie centrale.

L'Ouzbekistan, occuppe la plus grande partie de la Transoxiane, avec des frontières avec Afghanistan, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Tajikistan, et Turkmenistan.

Langue turque de l'est
Poème Ouigour
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr