Кезгедәге синең сүрәтең  Уята иң якты хисләрне.  Кыска сөю мизгеле!  Татып кал кезгедәгәй бу мәлне.
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme tatar, traduction Almira
voix & chanson Guzal Zhamaletdinova chanteuse

Audio & chant tatar (Jidegan Chishma)
Une petite traduction pour faire un poème d'amour tatar, la langue des tatars de la volga, officielle au Tatarstan. Elle, je la connais je crois, mais, me connait-elle? Je ne vous dirai pas son nom... shut c'est un secret. Je ne peux vous dire qu'une chose, elle est si belle que ma feuille est restée très longtemps blanche, je ne pouvais pas la traduire, car comment faire pour dessiner ses contours?

Les locuteurs de la langue altaique des tatars de kazan, du groupe des langues turques comprendront ce poème tatar. Le tatar au cours des siècles a pris tour à tour différents types d'écritures, aujourd'hui c'est le cyrillique qui est utilisé. Il y a 5.5 millions de tartarophones notamment au Tartarstan, une république, qui compte aussi des habitants d'origines ethniques différentes (Russes, Tchouvaches, Bachkirs, Géorgiens) entre autre. Héritière des khanats bulgares de la Kama et de la Volga, la culture tatar s'exprime jusqu'au 19eme à travers une poésie didactique et religieuse (Gaki Tchokryi), quelques fois non religieuse citons les poèmes de Koursavi; Kaioum Nassyri se manifeste dans la poésie d'Akmoulla et d'Emelianov. Le poète tatar Toukai domine le début du 20eme s., suivront les poètes Faizi, Toufan, et Djalil.