Poème d'amour féroïen

Spegil

Spegilsmyndin av tær,

Er min fagrasta yrking,

Men ber skjótt at, hon hvørvir.

Tað er mítt síðsta eg elski teg!

Traduit en féroïen & voix Bergur Hanusson
Lecture audio
Poème d'amour féroïen

Autre version

Tín ímynd í spegilinum

Er mín vakrasta yrking

Men, skunda tær, tað hvørvir

Tað er mítt síðsta "eg elski teg"

Traduit en féringien par Hanna S
Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le féroïen

Traduction et interprétation du poème d'amour en féroïen (féringien, autonyme : føroyskt mál, tórshavn), une langue nordique insulaire, c'est à dire nordique occidentale du groupe des langues nord-germaniques, de la famille des langues indo-européennes.

La langue féroïenne est parlée aux îles Féroé ou Faeroe ou Faroe (Danemark) par 70 000 personnes; des îles qui sont à mi chemin entre l'Islande et l'Écosse.

Proche de l'islandais, le féroïen a conservé des traits du vieux nordique (vieux norrois) et plus exactement des anciens dialectes de l'ouest de la Norvège. Le vieux Norrois, l'islandais et le féroïen sont des langues assez proches.

La littérature orale féroïenne est ancienne, mais le premier livre imprimé en féroïen date de 1822, il s'agit de "Færøiske Qvæder om Sigurd Fafnersbane og hans Æt", un livre d'importance pour la langue féroïenne mais restant empreint de la tradition danoise.

En 1823 J.H.Schrøter traduit l'Evangile en féroïen, jusqu'à lors les Féroïens le lisaient en danois.

La véritable émergence de la littérature féroïenne n'aura lieu que plus tard vers 1888 avec le mouvement nationaliste. La langue écrite sera établie durant ce XIXe siècle.

Depuis le XXe le féroïen a conquis peu à peu sa place à coté du Danois, et ce dans tous les domaines de la vie sociale.

Hammersheimb est considéré comme le fondateur de la langue féroïenne (1846), et les ballades de Sigurd sont le fleuron de la littérature féroïenne et toujours considérées comme un trésor national.

Depuis 1937 le féroïen est langue d'enseignement et reconnu comme langue officielle aux Féroé depuis 1948.

J'usqu'en 1350 on estime que norvégien, féroïen et islandais reste très proche. Ensuite c'est l'islandais, suivit par le féroïen qui changera le plus.

Les Féroé

Les Norvégiens atteignent et colonisent les Féroé vers 800; les sagas islandaises laissent entendre qu'ils les auraient atteintes depuis les îles britanniques. Ce n'est qu'après l'union de Kalmar qu'elles seront rattachées au Danemark.

Pour la suite, après une occupation anglaise de 8 ans (1807-1814), avec la paix de Kiel, elles redeviennent danoises.

Si à la fin du XIXe les Féroïens réclament leur autonomie, ce n'est qu'après la seconde guerre mondiale, durant laquelle elles sont occupées par les Britanniques qu'elles acquerront une certaine autonomie.

Le référendum de 1946 pour leur indépendance en tant que protectorat, sera ratifié par le gouvernement danois.

Langues scandinaves
Nynorsk - Bokmal - Danois - Suédois - Poème islandais
Poème traduit en féroïen (488 traductions)