Poème d'amour ao

Aina nung Nü tebur tajung tejak angobaji

Kü atema sangro tajungtiba ...

Saka ajia yakta dang samadoka aoer ...

Iba ya ni na meimer ta ashitsu tatembang asutsu.

Traduit en ao par Ajung
Poème d'amour ao

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

La langue chungli ao

Poème d'amour chungli ao (ao, chungli, chongli, aorr, changki, cholimi, dordar, uri, yacham, hatigoria, longla, mongsen khari, nowgong, paimi), dans le principal dialecte de cette langue naga, le chungli.

Ils seront 170 000 à pouvoir lire mon petit poème traduit dans cette langue tibeto-birmane.

Le chungli ao est le principal dialecte de l'ao une langue naga, parlée dans le district de Mokokchung au Nagaland, un état montagneux du nord-est de l'Inde, l'autre dialecte est le mongsen ao.

Les Aos sont des Nagas. Leur légende les fait descendre des peuples Zungis et Ahoms venus s'installer dans la région il y a des centaines d'années. De nombreux Ahoms finir par quitter les collines pour s'installer dans la vallée, et les Aos restèrent dans un village appelé Zungi Imti.

Les Mungsens qui vivaient tout près d'eux, ont finit par se mélanger à eux, à travers des mariages mixtes.

Dans certains villages, l'on trouve encore les deux dialectes (zungi (chungli) et mungsen (mongsen)) qui cohabitent, alors que dans d'autres, c'est l'un ou l'autre qui est resté, mais celui qui reste dominant est le chungli.

Aujourd'hui on compte environ 170 000 locuteurs de la langue ao, avec environ 100 000 locuteurs du chungli et 70 000 du mongsen.

Avant l'arrivée des Européens, les Nagas n'écrivaient pas, ils ont depuis adopté l'alphabet latin modifié, et leur langue commence à être étudiée. Les autres langues des Nagas sont : le sangtam (thukumi), le yimchungrü (yachumi) et le lotha (lhota).

Nagas et Nagaland

Le Nagaland est une région montagneuse qui se trouve à l'extrémité Nord-Est de l'Inde.

Les Nagas ont encore des pratiques et coutumes qui ont peu changées depuis un millénaire, et vivent encore d'une façon très traditionnelle.

Je me souviens en anthropologie, d'une photo montrant l'une de leurs huttes (Morung), sur la facade de laquelle, s'affichait de manière très ostentatoire, toutes les cornes des buffles, que le propriétaire avait pu faire abattre.

Tout cela pour montrer le rôle important de l'ostentation dans l'aventure humaine! Leurs pierres levées que l'on retrouve fréquemment, jusque dans des zones où leur densité importante les ont fait appeler "stonehenge naga", semblent bien démontrer l'importance ostentatoire de ce phénomène que l'on retrouve dans bon nombre de cultures.

Les Nagas sont organisés en tribus, ils vivent, de l'agriculture sur brûlis, et de rizières, ce sont des mongoloïdes.

Langue voisine
Poème sumi
Poème traduit en ao (482 langues)